Une invitation à sortir de l'histoire

introptopsdhAlors que se termine la première décennie du XXI siècle, vous avez probablement réalisé que l'espèce humaine traverse une crise profonde. La transformation radicale de nos compréhensions et comportements n'est plus une option, mais un passage obligé pour, au minimum, garantir notre survie commune et si possible, évoluer vers une plus grande maturité.

Toute réalité humaine se fonde sur des perceptions et des idées. Nos civilisations et nos sociétés sont bâties sur des perceptions et des idées communément acceptées. Le défi auquel nous sommes actuellement confrontés, c'est d'abandonner des perceptions et des idées qui se révèlent nocives et de les remplacer par des perceptions et des idées bénéfiques et favorables à l'épanouissement de l'espèce, de toutes les espèces. En d'autres termes, faire de la place pour que notre essence spirituelle puisse enfin s'exprimer.

C'est une sacrée mise à jour! D'où l'idée de vous proposer ce petit "guide de démontage", qui devrait vous aider à faire le ménage dans votre esprit et vos habitudes. Chaque volet de cet exposé comporte des liens et références, que jai préféré réunir à la fin de l'exposé.
Enfin, une version PDF de cet exposé est disponible en bas de page.
Bonne lecture!

Alain-Yan Mohr
Dernière mise à jour: novembre 2010

1. Les changements visibles sont la pointe émergée de l'iceberg

Aussi importantes qu'elles paraissent, les crises politiques, idéologiques, écologiques, économiques et démographiques ne constituent que la partie émergée de l'iceberg.

icebergSi l'on observe objectivement l'histoire de l'humanité de l'antiquité à nos jours, on doit bien admettre que l'espèce humaine possède d'une part un génie très particulier et d'autre part un problème fondamental. Capable de créer des merveilles architecturales, de composer des symphonies, de produire des oeuvres d'art extraordinaires, de s'élever par la poésie ou la philosophie, de transcender sa condition pour d'atteindre l'éveil spirituel, capable d'un amour immense pour son prochain, l'homme s'est surtout distingué au cours du temps par les atrocités qu'il a commises. L'histoire humaine est celle de l'asservissement et du viol de tout ce qui bouge entre terre et ciel. Sans cette constante, la misère ne serait pas aussi grande, la planète ne serait pas aussi souffrante.

Pourtant, je reste convaincu que la nature profonde de l'être humain est bonne, que l'essence de ce que nous sommes est constitué d'unité, de bonté, de bienveillance et d'amour.
Alors, pourquoi tout ce gâchis? Il y a forcément un bug quelque part... Et si il y a un bug, il y a probablement des possibilités de le corriger...

En vous présentant un ensemble de points de vue, d'observations et d'informations sur la condition humaine, je souhaite vous emmener à la découverte de ce bug. En remontant à ses origines, en comprenant comment il s'exécute dans notre esprit et dans le monde, en suivant ses arborescences, il devient possible de le désactiver, petit à petit. Il devient possible de se désengager, de sortir de l'histoire.

2. Préambule: pourquoi "sortir de l'histoire"?

Toutes les traditions et cultures mentionnent le potentiel de réalisation spirituelle de l'individu, et de manière plus mythique, la possibilité d'aboutir à une société éclairée, à une communauté humaine éveillée. Toutes les traditions mentionnent aussi, de manière plus ou moins cachée, plus ou moins déformée, l'existence de "forces adverses" qui maintiennent l'humanité dans l'ignorance. C'est à ces "forces adverses" que devons le système de compréhension du monde dans lequel nous tentons de survivre actuellement.

A première vue, ces deux idées semblent assez incompatibles. Pourtant, ça colle parfaitement, si l'on considère que c'est justement la condition imposée de victimes qui empêche l'humanité de s'épanouir naturellement dans sa pleine nature spirituelle. Otez les conditionnements qui limitent notre compréhension, et la race humaine fleurira rapidement.

Cette société éclairée, cette humanité épanouie n'est pas un rêve éloigné ou inaccessible. C'est un potentiel concret, tout près de nous, latent, disponible si l'on se donne la peine de sortir des systèmes de compréhension actuels. Juste en dehors de la bulle.

Quelle bulle? L'histoire humaine que nous connaissons. Une grosse bulle, pleine du meilleur et du pire de ces dernières centaines de milliers d'années. Pleine de nos idées sur la réalité, de nos habitudes séculaires, de tout le connu, et surtout, d'une quantité effroyable de comportements psychologiques acquis, transmis de génération en génération, et qui maintient l'humanité dans l'ignorance et la stupidité. Transmis par qui, comment et pourquoi? C'est un des sujets de cette exposé.
La bonne nouvelle, c'est qu'aujourd'hui, la bulle est pleine à craquer. Il n'y a plus de place pour du neuf. Alors on se fait des best of. Le meilleur des années 60, 70, 80, 90, le meilleur des émotions, des croyances, des idéologies, des systèmes... Jusqu'à l'étouffement.

Pour résumer, les systèmes et valeurs de ce monde sont néfastes. Ils n'ont provoqué que désastres, violences et misère. Bien sûr, il y a aussi eu des belles choses, sur le plan de l'art et de la culture par exemple. Mais ces expressions tiennent du miracle, tant les conditions étaient défavorables. Même en prison, un artiste ne peut s'empêcher d'être artiste.

Bien sûr, nous avons fait toutes sortes d'expériences, nous avons appris, exercé notre créativité..., mais tout cela s'est passé à l'intérieur de la bulle. Imaginez ce qui deviendrait possible si la bulle disparaissait! Il est urgent d'en sortir: nous sommes chaque jour plus saturés par de nouvelles contraintes qui ont de moins en moins de sens. Nos comportements historiques conduisent vers un avenir effrayant. D'où la proposition de sortir de l'histoire.

Je vous invite à réévaluer l'histoire et ses logiques, à poser un nouveau regard sur des situations plus ou moins connues, plus ou moins acceptées, plus ou moins occultées. Bien sûr, il s'agit d'un tableau partiel. A vous d'ajouter les éléments que j'ai omis - de faire vos associations, de parvenir à vos conclusions. Cette exposé a pour but d'enrichir votre propre expérience, de renouveler votre regard.

Une chose est claire: cette civilisation arrive en bout de course – et c'est une bonne nouvelle. L'humanité doit faire des choix décisifs, liés à l'histoire et la condition humaine. Mais pour choisir, il est préférable d'être renseignés.

Cet exposé a pour objectif:
  • De vous informer, en partageant différentes perspectives sur la situation actuelle, sur ses origines et sur ses développements possibles
  • De vous encourager à recomposer le puzzle de la réalité humaine par vous-même
  • De vous proposer quelques expériences pour mieux comprendre les enjeux des changements
  • De concourir à augmenter votre discernement, votre liberté et votre responsabilité.

3. Quelques remarques préliminaires

Au fond - mais tout au fond - il n'y a pas de problème

Tout au long de cet exposé, je décris une cascade de problèmes qui s'enchaînent de l'antiquité jusqu'à nos jours. Pourtant, je sais que je vous emmène dans une exploration paradoxale, car ce que nous croyons être la réalité, et donc l'univers dont nous faisons l'expérience, est seulement le produit de nos perceptions.

toutaufondLa vie, la mort, la dualité, la condition humaine au sens large, tout cela pourrait bien n'être qu'un rêve absurde, une anomalie passagère, une sorte de maladie virale affectant les perceptions de notre branche humanoïde résidant dans un petit système solaire de périphérie - système actuellement en quarantaine pour éviter que ces abberrations perceptives ne contaminent le reste du reste du cosmos.

Nous sommes ensemble dans une salle cinéma. Le film, "Histoire humaine", devient stressant et glauque. Et je m'entête à vous répéter: "C'est seulement un film! Sortons, il fait beau dehors". L'existence ne se limite pas à nos perceptions maladives et corrompues par la peur. L'introduction du "Cours en Miracles" offre un résumé saisissant de cet apparent paradoxe:

Rien de réel ne peut être menacé
Rien d'irréel n'existe
En cela réside la paix de Dieu.

Aucun regard n'est neutre

Par habitude ou choix par délibéré, nous "élisons" constamment un système de compréhension du monde, influencés par notre éducation et nos expériences passées, mais aussi par l'environnement social, médiatique, politique, etc. Notre planète est saturée de dispositifs de formatage de la pensée et des comportements.

Mais dans l'immédiat, soulignons un fait important: aucun regard n'est neutre. Le regard que l'on porte sur soi-même, sur les autres et sur le monde a de l'influence. Il fixe des qualités, il donne vie à des aspects particuliers plutôt qu'à d'autres. Un regard pessimiste sur les événements favorisera des situations malheureuses; un regard optimiste générera des situations plus fécondes. Votre regard a de l'influence, dans votre vie mais également sur un plan global. Gardez ce fait à l'esprit au cours de votre lecture.

Quelques mots sur la notion de conspiration

sceau_pyramideLes grands esprits ont toujours eu de violentes confrontations avec les médiocraties. Ces dernières ne comprennent pas qu'un homme refuse de se soumettre docilement aux préjudices héréditaires, préférant utiliser son intelligence avec courage et honnêteté. – Albert Einstein.

Dans cette exposé, vous reconnaîtrez certains thèmes chers aux mouvances "conspirationnistes" et à certaines idéologies nouvel âge. La question n'est pas de savoir si la conspiration est réelle ou non – ouvrez le journal, vous verrez les effets de systèmes de pensée maladifs. Ce qu'il faut garder à l'esprit, c'est que justement, toute situation s'élabore dans la conscience, et que nous sommes donc tous les artisans de l'état des choses historique. L'impuissance appelle l'abus de pouvoir, selon le principe des vases communiquants.
Il y a une grande différence entre lucidité et paranoïa. Considérer les faits est un acte courageux, une étape vers la libération, la guérison et l'intégration.

L'être humain est un être spirituel qui vit une expérience matérielle

Voilà une idée qui semble banale, mais l'être humain est d'essence spirituelle et existe dans d'autres dimensions. Je le mentionne dans ce préambule, car c'est l'enjeu principal de toute notre histoire, et le fil rouge de cette présentation. Par conséquent, cela signifie que dans l'absolu, il n'y a pas de victimes, mais des choix individuels et collectifs, qui se traduisent en événements tout au long de l'histoire. Chacun a le pouvoir de choisir son expérience, et utilise ce pouvoir de différentes manières.

Pour résumer, sortir de l'histoire demande:

  • De changer de regard
  • De comprendre la situation et ses origines
  • De se désolidariser des logiques historiques
  • De prendre la responsabilité de sa réalité
  • De faire le ménage dans son esprit
  • De prendre des initiatives intérieures comme extérieures

Exercices pratiques, questions...
Posez-vous quelques questions:
- D'où proviennent mes images du monde?
- Suis-je capable d'en choisir d'autres?
- Comment poser un regard neuf sur le monde?
- Observez vos réflexes conditionnés (peur, colère...)

4. Histoire, tendances et mensonges

A de rares exceptions près, l'histoire humaine semble être une triste répétition de la même partition. Aussi loin que l'on s'en souvienne, notre histoire est faite de:

  • Guerres territoriales, idéologiques, ethniques ou commerciales.
  • Exploitation sans scrupule des humains, des animaux et de la planète dans son ensemble.
  • Jeux de pouvoir déclinés dans toutes les formes possibles, entre les nations, les cultures, les religions, entre les groupes humains, dans la famille, le couple et à l'intérieur de la psyché des individus.
  • Dégradation de la femme, et des caractéristiques féminines: la raison dominnant l'intuition, la conquête évacuant la compréhension, la perception cloisonnée oblitérant l'interdépendance, la hiérarchie prenant le pas sur la compétence.
  • Carrousel infernal victime-bourreau-sauveur. Dans la culture, la société et la religion, on tourne en rond, revenant toujours sur les mêmes positions du triangle.
  • Lutte désespérée pour la liberté si tout va bien, pour la survie en général. Aujourd'hui, seul le décor a changé. Mais on en bave toujours autant pour payer son loyer ou ses traites hypothécaires.
  • Cycles de dégénération des lumières: régulièrement au cours de l'histoire, des périodes de libération artistique, culturelle, sociale et politique se sont produites, mais elles sont retombées aussi sûrement qu'un soufflé. Bizarre?

Note: sur la planète Terre, l'humanité est la seule espèce aussi systématiquement névrosée. Pourquoi...?

Les mensonges de l'histoire

deposeDepuis le début de la transmission du savoir et des connaissances, c'est toujours les vainqueurs qui écrivent l'histoire. D'abord, ils gardent ce qui les arrangent et éliminent ce qui les gêne. Ensuite, ils améliorent et transforment progressivement le récit pour le faire correspondre à l'évolution de leurs stratégies de conservation du pouvoir.

Il faut prendre la mesure du phénomène: aux origines, le savoir était transmis oralement. On connaît l'importance des filtres de la perception. Au bout de dix personnes qui racontent la même histoire, celle-ci n'a plus rien à voir avec le récit d'origine. Ensuite vient l'écriture, qui devient vite un atout dans les mains des chefs, rois, empereurs, popes, papes, gourous et autorités de tous poils. Enfin, on peut décréter et transmettre avec précision une version choisie de la réalité. C'est écrit, c'est donc vrai.

Avec chaque nouvelle génération, des affirmations à l'origine partiales et biaisées sur l'histoire humaine, sur la culture d'une région, sur Dieu et ses représentants, ou sur la nature des choses se trouvent toujours plus déformées, manipulées, transformées, traduites, vulgarisées, adaptées. Et ce, même avec les meilleures intentions du monde, ce qui est rarement le cas. Les autorités religieuses ou civiles n'ont que rarement eu à coeur le bien-être de leurs adminsitrés et ouailles, étant trop occupés à étendre leur pouvoir.

On peut voir ce phénomène aujourd'hui encore, avec les tendances négationnistes et révisionnistes. Certaines personnes veulent absolument effacer de l'histoire les camps d'Auschwitz ou le génocide Arménien, par exemple. En admettant que l'humanité existe encore sous la forme actuelle dans deux siècles, il y a de fortes chances qu'Auschwitz sera devenu le camp de vacances favori des populations sémites du XXe siècle.

Cette altération constante du savoir collectif est particulièrement frappante dans le domaine religieux, principalement dans les grandes religions. Les Saintes Ecritures chrétiennes constituent un exemple parlant. L'Ancien Testament est une anthologie des jeux de pouvoir des derniers millénaires, la Genèse une pauvre simplification des récits sumériens de la création.

L'écriture du Nouveau Testament n'a commencé qu'une centaine d'années après la vie de Jésus. Au IVe siècle, alors que la religion chrétienne était encore jeune, l'empereur Constantin réunit le Concile de Nicée, au cours duquel des livres entiers sont éliminés du corpus chrétien et toutes les références à la réincarnation systématiquement gommées. D'autres révisions majeures se sont succédées au cours de siècles, et ça continue aujourd'hui encore.

doclizardComme si la vénération des autorités civiles et religieuses ne permettait pas un abêtissement suffisant, une nouvelle hégémonie a fait son apparition vers le XVIe siècle: la science.

Auparavant, l'être humain était une créature soumise à un Dieu parfois bien luné, parfois colérique. Avec la science, on a tartiné une nouvelle couche de confusion sur la réalité: l'univers, la vie et l'homme sont devenus le produit du "hasard", et seules les choses palpables ont eu le droit d'exister. L'esprit est devenu une abstraction, la conscience le résultat d'interactions biochimiques dans le cerveau. Une fois de plus, l'ensemble de la réalité s'est trouvée réécrite, retraduite et altérée pour correspondre au nouveau paradigme de la raison.

Après des millénaires de ce manège, rien d'étonnant à ce que l'être humain ne sache plus qui il est ni d'où il vient. On va voir ça de plus près.

Exercices pratiques, questions...
Posez-vous quelques questions:
- D'où vient mon sentiment d'exister?
- Quelle est ma relation à Dieu, à Tout Ce Qui Est, à l'Univers? Et d'où provient-elle?
- Qu'est-ce qui est vrai? D'où vient cette conviction?
- Observez votre relation aux autorités (politiques, religieuses, médicales, administratives...)

5. Par où commencer?

australopithecusOù et quand situer le début de l'histoire humaine? Aujourd'hui, la science parle de Cromagnon, de Néanderthal, d'une Lucy trouvée en Afrique et estime que l'Homo Sapiens Sapiens n'a pas beaucoup plus d'une centaine de milliers d'années. Ca, c'est si l'on considère les premières versions bipèdes du sac de peau qui nous sert de véhicule. Et encore, tous les spécialistes sont pas d'accord.

Et si on élargissait la perspective? Si l'on partait du principe que le "modèle humain" est une expression de la conscience bien plus ancienne et répandue dans l'univers que notre étroite compréhension actuelle nous le fait croire? Après tout, l'idée que l'expérience humanoïde soit aussi vieille que cet univers semble beaucoup plus sensée que les théories branlantes que l'establishment scientifique veut nous faire avaler. Notre histoire est multidimensionnelle. Le "châblon" humanoïde s'est probablement développé dans de nombreux systèmes planétaires, déployé dans bien des versions de la "réalité".

L'espèce humaine, actuellement craintive et ignorante, cette humanité qui dévaste la planète Terre possèderait une ascendante stellaire, galactique. La famille humaine serait aussi présente sur d'autres planètes. Mais surtout, nos cousins lointains n'auraient pas tous la conscience bridée, verrouillée sur la troisième dimension. Ils ne seraient probablement pas limités à leurs cinq sens physiques, ni conditionnés et formatés comme nous autres terriens. En fait, l'espèce humaine locale est sûrement une anomalie; vus du dehors, nous devons apparaître comme sérieusement handicapés.

On ne fait ici qu'effleurer le sujet. Faites vos propres recherches pour en savoir plus, en commençant par les ressources proposées en bas d'article. Mais pour résumer, on peut supposer que le "principe" humain découle d'intentions d'expérience formulées voici bien "longtemps" dans des dimensions plus vastes et éthérées. Cette intention s'est progressivement précisée, densifiée, elle s'est étendue dans des dimensions plus matérielles, produisant ce qu'on pourrait appeler le "châblon humain" – un véhicule d'expérience adapté à certains champs de perception.

galaxieDans son livre "The Prism of Lyra", Lyssa Royal situe l'émergence ce phénomène de densificaton dans le Prisme de Lyra, une constellation bien visible dans notre ciel, comportant notamment l'étoile Vega. De là, l'expérience humaine se serait déployée sur différents théâtres planétaires, investissant différents pôles de perception. Certains groupes auraient privilégié une approche de l'existence fondée sur le service aux autres (le groupe des Pléiades, par ex.), d'autres des approches centrées sur le soi Orion, par ex.). Différents types de civilisations se seraient succédées, avec des prédominances techniques, artistiques ou spirituelles.

Pour résumer ce résumé: nos idées actuelles sur nous-mêmes, le monde, l'univers, Dieu et la manière dont tout cela "fonctionne" sont une perspective, une conception parmi une multitude d'autres conceptions. Chaque conception produira une expérience collective différente. Par exemple, la mort pourrait bien être une espèce d'épidémie locale particulière à notre branche de l'humanité... Ou encore, le déplacement par la pensée pourrait être un moyen de déplacement très répandu - sauf pour les cousins sous-développés de la planète Terre.

Un petit détour par la génétique

Les scientifiques ont un gros problème: l'histoire de l'homme qui descend du singe ne tient plus la route. Les dernières études génétiques font remonter l'être humain actuel (celui qui fait semblant de penser et qui tape dans tout ce qui bouge) à maximum 200'000 ans. Là où le bât blesse, c'est qu'en si peu de temps, il est impossible * IMPOSSIBLE * d'avoir développé une complexité génétique aussi distincte des autres espèces simiesques. Les particularités génétiques spécifiques à l'Homo Sapiens auraient demandé des millions d'années d'évolution. Ouuups.
Il ne reste pas beaucoup de solutions. Soit "quelqu'un" aurait débarqué et bricolé nos gènes à partir des matériaux locaux, soit on aurait été importés tels quels... Mais pour tout scientifique qui veut garder son travail, les extraterrestres n'existent pas. Alors circulez, il n'y a rien à voir.

Voisins stellaires et traditions

Encore un sale coup pour l'image de marque du rationalisme scientifique: le système de pensée occidental officiel – celui qu'on lit dans les journaux, qu'on apprend à l'école, etc. – est probablement le seul à tourner la question extraterrestre en ridicule. Dans toutes les traditions, on trouve des références à des êtres venus d'ailleurs. On parle de collaboration, d'échanges, mais aussi de menace, ou de dieux qui nous gouvernent et viennent de temps en temps voir si leurs créatures travaillent bien. Lorsque l'on compare les récits et légendes traitant de ce sujet dans les différentes traditions, sur tous les continents, on est surtout frappé par les similitudes. C'est la même histoire qui se raconte, avec des variations culturelles. Voici quelques exemples.

Les expériences génétiques de Sumer

sumertablet

Au début du XXe siècle, dans la région qui correspond à l'Irak d'aujourd'hui, un berger tombe sur un site débordant de tablettes d'argile, avec des tas de trucs incompréhensibles écrits dessus. C'est la découverte des tablettes sumériennes, datant de plus de 6000 ans. Elles décrivent l'histoire, la vie, la société, les croyances et les systèmes sociaux sumériens dans le détail.

Encore plus surprenant, certains de ces écrits comme le Enuma Elish font le récit circonstancié des origines de l'être humain. On en déduit clairement que ceux qui ont écrit le récit biblique de la Genèse ont simplement fait un très mauvais plagiat. Ces récits décrivent les Nephilims (aussi appelés Annunakis), une race provenant d'une autre planète qui a colonisé la Terre pour extraire du minerai, et surtout de l'or. Pendant des millénaires, ces prospecteurs ont amené de la main d'oeuvre pour trimer dans les mines. L'histoire raconte que les conditions de travail étaient si pénibles que les mineurs ont menacé de faire insurrection si on ne trouvait pas une autre solution. C'est là qu'interviennent Enki, Enlil et Ninhursag, qui mêlèrent leurs gênes à une espèce primate locale, créant une race hybride pour aller travailler dans les mines.

Bien d'autres récits de ces tablettes méritent d'être étudiés, notamment l'épopée de Gilgamesh. On y reconnaît différents "envoyés divins" qui rappellent curieusement certains personnages des écrits religieux judéo-chrétiens et musulmans. La série d'ouvrages Earth Chronicles de Zecharia Sitchin est passionnante à cet égard. Après ces lectures, l'Ancien Testament prend des reliefs différents.

La description de Jehova arrivant dans son char de feu puant et faisant le boucan de mille trompettes me fait particulièrement sourire. Je vois d'ici le chef de chantier irrascible atterrissant dans sa navette pourrie, gueulant des ordres et s'envoyant en l'air avec les travailleuses les mieux roulées. Dans ces cas là, la liberté commence par l'irrévérence.

Détail intéressant: la civilisation Sumérienne est née presque d'un jour à l'autre, clés en mains, avec commerce, urbanisme, philosophie, hiérarchies et tout le kit, alors qu'auparavant, il n'y avait là que quelques nomades pêcheurs.

Mais d'où sortent les Dogons?

nommosLes Dogons sont un peuple curieux. Ils ont le culot de posséder, depuis 3000 ans avant JC, un savoir astronomique qui aurait fait pâlir d'envie un astronome du début du XXe siècle.

Leur tradition est claire: ils viennent de Sirius. Mais ils sont plus précis. Ils décrivent leur système d'origine: une étoile double, l'une très petite qu'ils appelle "Po", très lourde et blanche, qui orbite autour de sa soeur en 50 ans. Ces informations ont été confirmées dans les années 1930, je crois.
Po est composée de "sagala", un métal plus dense que tout ce qu'on trouve sur Terre. Les astronomes actuels ont estimé qu'un mètre cube de cette matière pèse environ 20'000 tonnes.
La mythologie Dogon décrit aussi les anneaux de Saturne et les quatre principales lunes de Jupiter.

Les Dogons possèdent 4 calendriers: pour le Soleil, la Lune, Sirius et Vénus. Ils savent depuis 5000 ans que les planètes orbitent autour du Soleil. Ils disent que leurs connaissances astronomiques leur ont été transmises par les Nommos, des êtres amphibiens venus de Sirius pour aider l'humanité.

Antiquité et technologies
On trouve aussi des traces de technologies évoluées dans différents récits et documents datant de l'antiquité. Il semble qu'il y ait eu pas mal d'échanges entre visiteurs et habitants de Gaia. A titre d'exemple, voici quelques images intéressantes. Cliquez pour voir l'image en plus grand.

Abydos
Eq1
Eq2
Eq3
Ovni5
Palenque
Palenque P
Scenechinoise

Les ETs dans l'art occidental

Un des seuls endroits où l'on peut encore trouver mention d'extraterrestres dans l'histoire occidentale, c'est dans l'art. Ci-dessous, quelques images intéressantes. Cliquez pour voir l'image en plus grand.

AertDeGelder Baptismchrist
Chariot
Des5
Des6
UFO Crucifix Compressed
Annales2
Annunciation
Imageb004
Lippiufo
Madona Compressed
Maryufo2 Comp
Mediv Compressed
Moses Compressed
Tap
Tebaide1 Compressed
Ufo1 Christ Compressed
Ufocoin Compressed
Ufocrociate Compressed
Ufofleet Compressed
Ufoswiss Compressed

Et actuellement

Ces quelques réflexions sur l'origine de l'être humain et sur les influences extraterrestres dans notre histoire servent simplement à remettre les choses dans une perspective un peu plus saine. Il existe une quantité d'informations sur ces sujets, si l'on est curieux.

A noter le remarquable projet du Pr. Steven Greer, The Disclosure Project, qui vise à rendre publiques toutes les données sur ce sujet conservées à l'abri des regards par les gouvernements et les armées. Greer a réuni d'innombrables témoignages de première main, provenant de scientifiques, de militaires, etc. Il lutte aussi pour faire connaitre les énergies libres, non polluantes et intarissables dont les brevets dorment dans les tiroirs des pétroliers et de leurs amis.

A noter égalemment les films et séries TV qui sortent depuis plusieurs années, et qui sont souvent moins innocents qu'ils n'y paraissent.

Enfin, on peut mentionner pour l'excellent livre de William Bramley, Les dieux de l'Eden (hélas en anglais seulement). En tant qu'historien, Bramley s'est demandé pourquoi la guerre et l'exploitation sont omniprésentes dans l'histoire. Il a épluché toutes les histoires, légendes, traditions. A sa grande surprise, il est systématiquement tombé sur des influences extraterrestres. Lui aussi parle de la lignée de sang bleu, les décrivant comme des hybrides laissés sur place pour continuer à régenter la planète. Il démontre la nature et les effets de ces influences jusqu'à aujourd'hui dans la religion, la politique et la haute finance.

Le mot de la fin du chapitre "au commencement": ne croyez pas ce qu'on vous a appris à l'école. C'est du lavage de cerveau. On va s'y intéresser de plus près.

Exercices pratiques, questions...
Récupérez votre pouvoir en réglant quelques comptes:
- Observez vos croyances et convictions au sujet de l'histoire, et sacrifiez quelques idées inculquées sur l'autel de la liberté.
- Suggestion: à l'avenir, doutez par principe des sources de savoir officielles
- Ces quelques infos constituent peut-être des pièces manquantes de votre propre puzzle. Jouez avec...

6. Parasitage multidimensionnel

Nous venons d'évoquer nos douteuses origines, les mensonges qui ponctuent la version officielle de l'histoire et l'influence extraterrestre dans les affaires terriennes.
Reste à tenter d'expliquer les raisons profondes de ce désastre pluri-millénaire. A quoi rime toute cette souffrance, toute cette ignorance? Ou plus précisément, à qui profite-elle?
Un autre constat se cache dans de nombreuses traditions, légendes et écrits: notre race humaine serait parasitée, prisonnière d'une réalité qui n'était pas la sienne au départ. Les humains évolueraient dans une prison psychique créée par des entités d'une autre dimension.

A la chasse au prédateurs...

Voici ce qu'en dit Don Juan, le shaman Yaqui bien connu grâce aux écrits de Castaneda:

"Les anciens sorciers du Mexique ont découvert que nous avons un compagnon pour la vie: nous hébergeons un prédateur qui vient des profondeurs du cosmos et qui a pris les rênes de nos vies. Les êtres humains sont ses prisonniers. Le prédateur est notre seigneur et notre maître. Il nous a rendus dociles et impuissants. Si nous voulons protester, il réprime notre protestation. Si nous voulons agir de manière indépendante, il exige que nous nous en abstenions. (...)
reptilplayDurant tout ce temps, j'ai essayé de te faire comprendre que quelque chose nous retient prisonniers. Nous sommes vraiment prisonniers! (...) Ils ont pris le pouvoir parce que nous sommes de la nourriture pour eux, et ils nous pressent sans merci parce que nous sommes leur nourriture. (...)
Les sorciers pensent que les prédateurs nous ont inculqué nos systèmes de croyance, nos idées sur le bien et le mal et nos moeurs sociales. Ils nous ont donné la convoitise, l'avarice et la lâcheté. C'est les prédateurs qui nous rendent suffisants, routiniers et égomaniaques.
Afin de nous rendre obéissants, faibles et dociles, les prédateurs se sont engagés dans une manoeuvre prodigieuse – bien sûr, prodigieuse depuis le point de vue d'une stratégie de combat. Une manoeuvre horrible du point du vue de ceux qui le subissent. Ils nous ont donné leur esprit! Tu m'entends? Les prédateurs nous ont donné leur esprit, qui est devenu notre esprit! L'esprit des prédateurs est baroque, contradictoire, morose et maintenant, rempli de la peur d'être découvert d'un instant à l'autre. Je sais que même si tu n'as jamais souffert de la faim, tu possèdes l'anxiété de la famine, qui n'est autre que l'anxiété du prédateur qui craint qu'à tout instant, sa manoeuvre puisse être découverte et que sa source d'alimentation lui soit refusée. A travers l'esprit, qui après tout est leur esprit, les prédateurs injectent dans la vie des êtres humains tout ce qui leur convient. De cette manière, ils se garantissent une marge de sécurité, un tampon contre leur peur. (...)
En jouant sur notre conscience de soi, qui est le seul point de conscience qui nous reste, les prédateurs créent des éruptions de conscience qu'ils consomment de manière impitoyable et prédatrice. Ils nous insufflent des problèmes débilitants qui provoquent le jaillissement de ces éruptions de conscience et de cette manière, ils nous maintiennent en vie pour pouvoir se nourrir des éruptions énergétiques de nos pseudo-préoccupations."

– Carlos Castaneda, "The active side of infinity".

Dans un autre registre, souvenez-vous du premier volet de la trilogie Matrix:

"La Matrice est partout - elle est tout autour de nous - même maintenant, dans cette pièce. Tu peux la voir quand tu regardes par la fenêtre ou quand tu allumes la télévision. Tu peux la sentir quand tu vas travailler; quand tu vas à l'église; quand tu paies tes impôts. C'est le monde qui a été plaqué sur tes yeux pour te rendre aveugle à la vérité – que tu es esclave. Comme tout le monde, tu es né en captivité – né dans une prison que tu ne peux ni sentir, ni toucher – une prison pour ton esprit." 
"La Matrice est un système, Neo. Ce système est notre ennemi. Quand tu es dedans qui que tu regardes autour, que vois-tu? Des hommes d'affaires, des enseignants, des avocats, des charpentiers – l'esprit de tous ces gens que nous essayons de sauver.
Tu dois comprendre ceci: la plupart de ces gens ne sont pas près à être débranchés – et beaucoup d'entre-eux sont tellement inertes et atteints – tellement dépendants du système qu'ils se battront pour le défendre."

– Morpheus à Neo, The Matrix

Autre école, autre version, mais le principe reste le même: les Rose Croix parlent d'entités astrales organisées, des ex-êtres humains qui ne veulent pas évoluer et s'accrochent dans l'astral. Pour survivre, ils ont besoin de nos émotions dont ils se nourissent. Ils les provoquent donc par phénomènes médiumniques.

Encore un autre son de cloche, du channeling cette fois: extrait d'une conversation avec les Cassiopéens (via Laura Knight):

"Cassiopeans: ... Etant donné vous vous apprêtez à pénétrer dans la quatrième densité qui s'approche de vous, vous devez maintenant faire un choix : progresser dans le service aux autres ou rester au plan du service à soi-même. C'est une décision qui va vous demander pas mal de temps d'ajustement. C'est à cette période que l'on se réfère lorsque l'on parle de la "période de mille ans". C'est cette période qui déterminera si vous évoluerez jusqu'au service aux autres ou si vous resterez au niveau du service à soi-même. Et ceux qu'on appelle les reptiliens ont fermement choisi de se verrouiller au plan du service à soi. Du moment qu'ils résident au plus haut niveau de densité où une telle chose est possible, ils doivent constamment pomper d'énormes quantités d'énergie négative dans les niveaux inférieures, soit la troisième, deuxième dimension, etc. – et c'est ce qu'ils font. Cela explique aussi pourquoi leur race se meurt, parce qu'ils n'ont pas été capable d'apprendre comment se retirer de cette forme particulière d'expression pour passer au service aux autres. Et c'est parce qu'ils sont restés tellement longtemps à ce niveau, qu'ils s'y sont installés et développés, c'est pour cela qu'ils sont en train de mourir et qu'ils cherchent désespérément à vous pomper toute l'énergie possible, mais aussi qu'ils tentent de métaboliquement recréer leur race. (...)

lizardqueenQuestion: Etant donné que nous sommes si nombreux sur cette planète, pourquoi ne débarquent-ils pas simplement pour prendre le pouvoir?
Cassiopeans: C'est leur intention. C'est leur intention depuis très longtemps. Ils ont fait des allers et retours dans le temps pour mettre en place leurs projets, afin de pouvoir absorber le plus d'énergie négative possible lorsque vous passerez de la troisième et la quatrième densité, dans l'espoir qu'ils pourront vous capturer dans la quatrième densité et de ce fait, accomplir plusieurs choses: 1) assurer la survie de leur race; 2) augmenter leur nombre; 3) augmenter leur pouvoir; 4) étendre l'hégémonie de leur race dans toute la quatrième densité.
Pour réaliser tout cela, ils interféré et ont manipulé les événements depuis 74'000 ans selon votre calendrier. Et ils l'ont fait en faisant des allers et retours continuels dans l'espace temps. Le plus intéressant, c'est qu'ils échoueront.
Question: Comment pouvez-vous être si sûrs qu'ils échoueront?
Cassiopeans: Parce qu'on le voit. Nous sommes capables de tout voir, pas seulement ce qu'on veut voir. Leur échec vient de ce qu'ils ne ne peuvent voir que ce qu'ils veulent voir. En d'autres termes, c'est la plus haute manifestation de ce que vous appelez prendre ses désirs pour des réalités. Et au niveau de la quatrième densité, prendre ses désirs pour des réalités génère ces réalités. Vous savez comment on prend ses désirs pour des réalités? Bon, cela ne devient pas tout a fait une réalité pour vous parce que vous êtes dans la troisième densité, mais si vous étiez dans la quatrième densité et que vous fonctionniez comme cela, ça deviendrait vraiment votre conscience de la réalité. De ce fait, ils ne peuvent pas voir ce que nous voyons, car nous sommes sur un mode de service aux autres et que résidant dans la sixième densité, nous pouvons voir tout ce qui est en tous les points tel que cela est, et non tel que nous voudrions que cela soit."

Un autre shaman toltèque, Don Miguel Ruiz, aborde le sujet avec beaucoup d'élégance et de simplicité:

"Avant même notre naissance, toute une société de conteurs était déjà présente. Les conteurs qui étaient déjà présents nous ont appris comment nous comporter en tant qu'humains. D'abord, ils nous ont dit que nous étions garçon ou fille, ensuite ce que nous étions, ce que nous devions être et ce que nous ne devions pas être. Ils nous ont dit comment nous comporter en tant que femme ou en tant qu'homme. Ils nous ont dit d'être des femmes correctes et décentes, des hommes forts et courageux. Ils nous ont donné un nom, et nous ont expliqué le rôle que nous allions jouer dans leur histoire. Ils nous ont préparés à vivre dans la jungle humaine, à entrer en compétition avec nos semblables, à imposer notre volonté, à nous battre contre notre propre espèce. Ils nous ont gavés de connaissances, et bien sûr, nous les avons cru. Les conteurs qui nous entourent nous ont appris comment créer notre propre histoire.
En explorant l'histoire que nous créons, j'ai découvert qu'elle possède une voix. Si vous voulez, vous pouvez appeler cette voix "pensée". Je l'appelle "la voix de la connaissance", parce qu'elle vous raconte tout ce que vous connaissez. Elle essaie constamment de trouver un sens à toute chose. Cette voix est toujours là. Elle ne s'arrête jamais. Elle n'a pas d'existence véritable, mais vous l'entendez. Vous pouvez dire "Et bien, c'est moi. C'est moi qui me parle." Mais si vous êtes la voix qui parle, alors qui est en train d'écouter?


La voix de la connaissance peut aussi être appelée le menteur qui vit dans votre tête. Le menteur parle dans votre langue, mais votre esprit, votre vérité n'a pas de langue. La vérité, vous la connaissez, tout simplement; vous la sentez. La voix de votre esprit essaie de sortir, mais la voix du menteur est plus forte et tonitruante, elle accroche votre attention presque tout le temps. Vous entendez la voix du menteur, et que vous dit-elle? "Regardes-toi. De quoi as-tu l'air? Tu n'y arriveras jamais. Tu es trop nul. Pourquoi même essayer? Personne ne me comprend. Comment pourrais-je être heureux alors que des millions de gens meurent de faim?"
Cette voix profère généralement des mensonges, parce que c'est la voix de ce que vous avez appris, et vous avez appris tant de mensonges, principalement à propos de vous-même. La voix de la connaissance peut provenir de votre propre tête, ou elle peut venir des gens qui vous entourent, mais votre réaction émotionnelle à cette voix vous avertit: "je suis en train d'être abusé, violé". Chaque fois que l'on se juge soi-même, que l'on se sent coupable, que l'on s'inflige des punitions, c'est parce que la voix dans notre tête nous dit des mensonges. Chaque fois que nous avons des conflits avec nos parents, nos enfants, notre bien-aimé(e), c'est parce que nous croyons à ces mensonges, et qu'ils y croient eux aussi.
Mais ça ne s'arrête pas là. Lorsque nous croyons à ces mensonges, nous ne pouvons plus distinguer la vérité, alors nous faisons des milliers de suppositions que nous prenons pour la vérité. Une des plus énorme supposition que nous faisons, c'est de prendre les mensonges que nous croyons pour des vérités!
Il y a 2000 ans, un des plus grands maîtres a dit: "Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libre." Libre de quoi? Libre des conteurs qui vivent dans votre tête et qui vous parlent sans arrêt. Je n'ai plus cette voix dans ma tête, et je peux vous assurer que c'est merveilleux. Lorsque la voix dans votre tête s'arrête finalement, vous découvrez la paix intérieure.
Cette voix a gardé le contrôle de votre tête pendant tant d'années, elle ne va pas se taire simplement parce que vous voulez qu'elle vous fiche la paix. Mais au moins, vous pouvez la contrer en ne croyant plus ce qu'elle vous raconte.

Si vous suivez ces deux règles simples, tous les mensonges qui viennent de la voix de la connaissance ne survivront pas à votre scepticisme et finiront pas disparaître. Règle numéro 1: ne croyez pas en vous-même. Ecoutez votre histoire, mais n'y croyez pas, parce que vous savez maintenant que c'est en majeure partie de la fiction. Lorsque vous entendez la voix dans votre tête, ne le prenez pas personnellement. Règle numéro 2: Ne croyez personne d'autre. Vous savez que si vous vous mentez à vous-même, il y a toutes les chances que les autres se mentent aussi à eux-mêmes. Et s'ils se mentent à eux-mêmes, ils vont forcément aussi vous mentir.
Vous pouvez changer votre vie en refusant de croire en vos propres mensonges. Commencez avec les mensonges principaux qui limitent l'expression de votre bonheur et de votre amour. Si vous détachez votre foi des mensonges, ceux-ci perdront leur pouvoir sur vous. Ensuite, vous pourrez récupérer votre foi et l'investir dans des croyances différentes. Si vous cessez de croire aux mensonges, votre vie se transformera, comme par magie. Vous serez libérés de la peur, des problèmes et des conflits. C'est la vérité absolue, et je ne peux pas l'exprimer plus simplement."

– Don Miguel Ruiz

On pourrait aligner des pages et des pages d'extraits, provenant de toutes les cultures, mais je vous renvoie au références.

Pour rendre cette idée de manière plus palpable et "travaillable", voici une synthèse qui englobe un peu tous les aspects du problème:

Dans un lointain "passé", des entités n'appartenant pas à notre dimension débarquent dans l'espace de la Terre. Elles sont de nature prédatrices et/ou parasitaires: elles se nourrissent d'autres formes de vie. Et diablement intelligentes. Leur but dans la vie: le pouvoir, la conquête, synonyme de survie. Leur alimentation: l'énergie astrale, les émotions, si possible compatibles avec leur système, soit la peur, la colère, etc.

reptilcostardCes créatures de type astral, ou de quatrième dimension, mettent progressivement en place un plan d'asservissement machiavélique: infuser dans la conscience humaine des modèles psychologiques limitants et débilitants qui puissent garantir une production soutenue des émotions dont elles ont besoin. Des modèles dualistes, bien vicieux. Le dehors et le dedans, le bien et le mal... La séparation, la division, la honte, la colère, bref, les ressorts de la peur sous toutes ses formes.

Depuis le début de l'histoire, ces entités sont capables "d'occuper" la psyché de certains êtres humains. Elles téléguident ainsi l'évolution des sociétés humaines, à leur avantage. Il faut garder à l'esprit que selon nos critères, elles sont immortelles, elles vivent dans une forme de monde astral. Les entités qui ont démarré ce projet sont toujours là, poursuivant leur stratégie. Cela explique mieux la continuité de certaines tendances dans l'histoire, et le fait que le pouvoir est depuis des millénaires resté dans les mains des mêmes familles. C'est les mêmes êtres qui tirent les ficelles depuis au-dessus.

Que les prédateurs astraux existent réellement ou que nous soyons nous-mêmes les artisans des modèles psychologiques limitants et débilitants qui affectent l'humanité a très peu d'importance. Ce qui importe, c'est de reconnaître que la race humaine est conditionnée depuis d'innombrables générations. Mais un conditionnement, on peut le désactiver. Pour cela, il faut en comprendre les rouages, les logiques.

Un zest de schizophrénie

Après avoir respiré l'atmosphère psychique de cette planète depuis si longtemps, nous ne nous rendons plus compte qu'un virus tourne constamment dans notre psyché. Un code "installé". Ou insufflé. Ou suggéré, par vagues hypnotiques successives.

L'idée du conteur qui pense dans notre tête, proposée par Ruiz ci-dessus, est superbe. La première chose à faire, c'est de cesser de croire tout ce chapelet de pensées incessantes. Il y a en nous celui qui pense, sussure, s'inquiète, s'obsède, entretient des fantasmes, etc.

Il y a aussi celui qui observe tout ce manège. Un bon point de vue pour observer les manigances du programme prédateur dans notre vie.

La première affirmation du programme prédateur, celle sur quoi tout l'édifice repose, c'est que le monde intérieur est symbolique et que le monde extérieur est réel. Pourtant, c'est exactement le contraire.

Ce retournement est machiavélique... Pendant que l'on s'efforce de résoudre nos problèmes à l'extérieur, nos images et perceptions de la réalité sont manipulées en toute impunité. Les boucles primaires du programme prédateur sont assez facile à identifier, puis elles se subdivisent en conditions de même famille.

Conditionnements en cascade

  • Contrainte bipolaire: la dimension matérielle (3D) est fondée sur la polarité (+ -) mais ça ne devrait pas s'appliquer à la conscience, qui n'est pas supposée être limitée à ce plan. Forcer la conscience à s'identifier aux phénomènes matériels provoque la souffrance, les sentiments d'abandon, la peur, etc.
  • "Anesthésie" multidimensionnelle: Une conscience forcée en mode bipolaire perd ses aptitudes d'existence multidimensionnelle. La perception se trouve verrouillée sur les phénomènes 3D, sur les informations des cinq sens. Les autres dimensions deviennent hypothétiques. Lorsque vous rêvez, les souvenirs s'effacent vite au réveil. L'immortalité devient un mythe, au lieu d'être un état familier et fondamental de l'être.
  • Statut de créature mortelle et pécheresse: Sans accès aisé à sa trancendance, l'être humain devient automatiquement une créature mortelle, avec pour seul espoir de parvenir à un hypothétique paradis géré par un personnage sorti d'on ne sait où: Dieu. Tout est inversé. C'est là qu'interviennent les religions, qui imposent un système de pensée de substitution: l'essence immortelle, l'expérience directe devient inaccessible. L'autorité devient extérieure à soi
  • Hiérarchies, codes, lois et morale: Désormais dépourvu de sa sensibilité spirituelle innée, l'individu se trouve contraint à développer et à subir des codes moraux, des lois, des impératifs de comportement, des exigences sociales, etc. Ceux-ci deviennent des conditions impératives pour obtenir le "salut". Des dignitaires s'auto-proclament intermédiaires entre Dieu et ses créatures, seules autorités aptes à délivrer les visas pour le paradis, moyennant toutes sortes de paiements, d'indulgences, etc. On ne va pas refaire ici l'histoire des religions, c'est trop déprimant
  • Dominance patriarcale: Mais pourquoi dans toute l'histoire, c'est toujours les mecs qui ont défini la nature de la réalité? Simplement parce que l'empreinte prédatrice est de nature mâle, et que cette empreinte sous-tend toute l'histoire de l'humanité. Dans le tableau ci-dessous, quels attributs sont les plus répandus sur notre planète?
Attributs masculins Attributs féminins

- Conquérir
- Raison analytique
- Perception cloisonnée
- Vie extérieure
- Hiérarchies
- Pouvoir sur...
- Exploiter
- Etc.

- Com-prendre
- Intuition
- Interdépendance
- Vie intérieure
- Compétences
- Pouvoir avec...
- Cultiver
- Etc.

Voici deux citations intéressantes:

«C'est un acte de vertu de tromper et de mentir, lorsque par de tels moyens, l'intérêt de l'Eglise peut être sauvegardé.»
– Evêque Eusebius, (260-339)

«Nous savons bien à quel point cette fable du Christ a représenté pour nous une superstition profitable.»
– Pape Leon X (1513-1571)

Réalité virtuelle et cinéma

Enfin, quelques suggestions de films qui font réfléchir au fait que nous vivons dans une sorte de prison virtuelle:

 
 

Finalement, notons que cette logique prédatrice étant insinuée dans les moindres recoins de notre psyché, elle se reproduit automatiquement dans tous les secteurs de la société: économie, gouvernements, éducation, médias et publicité, modèles politiques et sociaux...

Pour résumer

  • Probablement depuis le début de notre histoire connue, l'humanité est parasitée par des conditionnements débilitants, peut-être orchestrés par des entités provenant d'une autre dimension.
  • Ces conditionnements associent notre identité, notre sentiment d'exister aux émotions les plus basses: peurs, colères, angoisses, etc.
  • Ces conditionnements infectent notre psychologie et conditionnent nos manières de penser et nos comportements.
  • Les crédos, théories, philosophies, etc., tant religieuses et scientifiques font partie de ces conditionnements.
  • Pour sortir du cercle vicieux de l'autodestruction, il est vital d'explorer la nature de ces conditionnements.
  • A qui ou quoi obéit-on pour être aussi névrosés?

Exercices pratiques, questions...
- Votre sentiment spontané?
- Quels intérêts avez-vous à croire la version officielle de la condition humaine?
- Quels liens avez-vous fait avec des expériences ou intuitions personnelles?
- Comment envisagez-vous de reprendre le pouvoir de la définition de votre monde?
- Attention: cesser d'être dupe demande un effort...

7. La situation actuelle

freemasonryNous venons de survoler la manière dont la condition humaine s'est développée, nous avons soulevé le voile pour découvrir les profondes influences prédatrices qui modelent notre histoire. Ces influences sont toujours présentes dans notre monde actuel – toujours plus. Les modèles qui maintiennent l'humanité dans l'ignorance sont toujours actifs. Tellement familiers que l'on en a plus conscience, ils continuent à provoquer la misère et la souffrance.

A l'heure actuelle, ce n'est plus un secret pour personne que le monde appartient à une élite très peu nombreuse, mais toute puissante. Par contre, on a plus de difficulté à admettre que ce sont les mêmes familles qui ont gardé le pouvoir depuis l'antiquité. Cela semble trop énorme, sauf si l'on envisage qu'à travers toute notre histoire, lesdites familles sont liées par un pacte faustien avec des entités prédatrices. Les lignées de sang bleu – des familles royales de l'histoire aux élites d'aujourd'hui – seraient les hôtes terrestres des prédateurs. Une proposition du style "Je t'offre toutes les richesses et le pouvoir du monde, mais tu me laisses occuper ton corps et agir à ma guise."

On comprend vite qui a l'avantage dans ce combat inégal: quelques êtres non-mortels déplacent leurs pions sur l'échiquier humain, dans une partie longue de milliers d'années, pendant que des générations d'humains se succèdent, perdant la mémoire à chaque nouvelle naissance.

Une élite sans scrupules

Durant des milliers d'années, les êtres humains ont été imbibés de "valeurs" morales telles que le remords, la crainte, la honte, la contrition, le repentir, le regret, la pénitence. Mais l'élite qui a encouragé ces dispositions est totalement dénuée de ces "vertus". Sa logique prédatrice ne laisse aucune place aux scrupules. Pour vous faire une meilleure idée de l'implacable logique prédatrice de l'élite de ce monde et des plans d'asservissement qu'elle nous réserve, je vous suggère de prendre le temps de lire "Armes silencieuses pour guerres silencieuses" (télécharger le doc. PDF). Ce texte assez ardu détaille une stratégie de prise de contrôle absolu de cette planète.

Cet exposé n'a pas pour but de faire l'inventaire des horreurs de notre quotidien, mais de démontrer la manière dont elles sont organisées, pour mieux y mettre fin. Il existe plein de sites sur ce sujet, voir les références. L'important, c'est d'acquérir une nouvelle perspective sur les événements.

Une planète, ça se remplace

Lorsque l'on ose contempler la multiplication des problèmes qui rongent aujourd'hui la Terre, on se demande de combien de temps nous disposons avant l'effondrement définitif. Cependant, malgré l'accroissement démographique, les dérèglements climatiques, la pollution en augmentation exponentielle, malgré la tumeur maligne de l'activité humaine, malgré cette épidémie de folie, l'élite planétaire poursuit ses projets avec entêtement. Du point de vue d'un parasite, cette situation doit être un peu ennuyeuse, mais ça fait partie du processus. Si la nourriture s'épuise dans un organisme ou une région, on trouve un nouvel hôte, on change de territoire – ou de planète, en l'occurrence.

Un petit zoom arrière, ça fait du bien

Avant de s'intéresser aux signatures prédatrices repérables dans notre monde, faisons une petite parenthèse optimiste. Différents facteurs indiquent qu'une transformation fondamentale ait commencé dans ce coin de la galaxie. La nature de l'espace change, les planètes du système solaire aussi, le soleil n'en fait qu'à sa tête, même le vide interstellaire devient plus dense. Tout se met à vibrer plus vite. Le temps subit d'importantes altérations. La conscience s'agite, comme si elle voulait donner naissance à une nouvelle version d'elle-même. Il se passe des tas de choses bizzarres. On en parlera plus en détail dans le chapitre "Transformations".

Ce qui est réjouissant, c'est que ces transformations concernent également les élites au pouvoir. Ce qui est vraiment prometteur, c'est que la logique binaire et prédatrice caractéristique de nos élites (et actuellement la logique prédominante dans notre psyché) semblerait totalement incompatible avec les conditions spatiotemporelles émergentes. En d'autres termes, les modes de conscience polarisée induisant la séparation ne fonctionneront plus dans la réalité à venir. Je vous laisse imaginer la débandade.

Tout bien pesé, il semble que cette accélération cosmique soit pour beaucoup dans l'extraordinaire intensification des actions de conditionnement. L'époque est critique pour tout le monde. Pour l'élite, le dysfonctionnement de la conscience polarisée, c'est l'échec total, la ruine de millénaires d'efforts. En intensifiant tous les aspects de son programme, elle espère empêcher cette transformation de conscience. C'est peine perdue, mais cette forme de conscience ne connait pas d'alternative.

Alors, vous l'aurez probablement remarqué, l'élite qui n'a plus rien à perdre ne se cache même plus, et fout le paquet dans tous les domaines:

  • Division entre les peuples, les nations, les ethnies, les idéologies
  • Contrôle et programmation massif des systèmes de pensée (médias, éducation, etc)
  • Contrôle et regroupement rapide de l'économie et des ressources, économie électronique
  • Contrôle accru des populations, implants sous-cutanés, etc.
  • Infiltration des groupes d'intérêt "dangereux", chasse aux sorcières
  • Ridiculisation de toute vision du monde non officielle
  • Exacerbation de l'ignorance et des bas instincts: sexe, scandale, sensation
  • Encouragement de l'état de victime, par le biais de systèmes sociaux et politiques
  • Verrouillage des humains dans leurs préoccupations pour prévenir les prises de conscience

Voyons un peu ce que ça donne dans les faits...

Une camisole psychique parfaite: les idéologies

La décision la plus destructive qu'un individu puisse prendre, c'est d'abandonner son propre pouvoir de décision.
– Ken Carey
Lorsque vous demandez à quelqu'un d'autre de vous indiquer la direction de votre propre vie, vous maintenez à distance votre propre accomplissement. Sans cette conscience, rien ne pourra vous aider.
– Seth
Vous n'avez pas à faire face à la vérité si vous embauchez un système de croyance pour le faire à votre place. Mais les systèmes de croyance demandent un prix élevé: ils imposent des taxes importantes à votre énergie.
– Ken Carey

brainwashedPour rappel, une idéologie est un système d'idées, de croyances, de doctrines propres à une époque, à une société ou à un groupe social.

Ca sert à garantir la continuité du système en dictant aux individus des compréhensions du monde et des comportements. Les courants culturels, religieux politiques et spirituels, les nationalismes et le dogme scientifique sont tous des idéologies. Leurs objectifs sont similaires: empêcher de penser par soi-même. Autrement dit: confisquer le pouvoir des individus. Pour procurer l'illusion de liberté, plusieurs idéologies sont en concurrence...

Note: même dans les milieux dits de "l'intelligentia", (assemblées nationales, cénacles, médias, etc.), l'intelligence est toujours subordonnée à l'idéologie, et s'exerce à l'intérieur de ses limites. On peut voir ce gâchis dans toutes les instances politiques, par exemple. Si les gens qui pensent par eux-mêmes sont rares, ils sont carrément inexistants dans les groupes organisés.

Il suffit d'ouvrir le journal pour constater l'hallucinante recrudescence d'idéologies – en conflit les unes avec les autres, c'est une lapalissade... Les conflits gauche-droite, démocrates républicains, occupent chaque soir l'essentiel des débats radiophoniques ou télévisés du journal du soir.

Un système de captivité imparable

Mayer Amschel Rothschild, fondateur de la dynastie bancaire du même nom, a dit un jour: "Donnez moi le contrôle de la devise d'une nation, et je me fiche pas mal de qui édictera les lois".

Dans le monde actuel, que feriez-vous sans argent? Est-ce vraiment nécessaire d'en dire davantage...?

dollar-panicChaque franc, euro ou dollar dépensé est un vote implicite en faveur de l'élite. La devise d'une nation, c'est un ensemble de dettes que le pays contracte auprès des grandes banques multinationales. Lorsqu'un gouvernement ou un particulier emprunte de l'argent à une banque, il emprunte du vent. Mais il doit rembourser des espèces, avec intérêt. En effet, une banque à le droit de prêter à des tiers des sommes allant jusqu'à dix fois son capital réel.

Les gouvernements, les entreprises, les organisations, les administrations sont tous les débiteurs des banques. Le monde appartient aux banques. Votre voiture, votre maison, et oui, votre pays appartient aux banques. Et les banques appartiennent à qui? Allez, un peu d'imagination!

Ce piège machiavélique est tellement gros que personne n'imagine plus en sortir. L'humanité est la matière première la plus exploitée, la spéculation et le crédit saignent le monde, mais on continue à alimenter le système parce qu'on a manifestement plus le choix.

Lors de la crise financière de 2008, les gouvernements se sont trouvés contraints à sauver les banques de la faillite, dépensant des montants faramineux provenant de... fonds publics - de nos poches.

En 1863, un communiqué interne aux associés de la famille Rothschild résumait bien ce stratagème:
"Les rares personnes qui comprendront le système seront soit extrêmement intéressés par les profits qu'il amène, soit tellement dépendants des faveurs qu'il offre qu'il n'y aura aucune opposition dans ce milieu; d'un autre côté, la plupart des gens seront mentalement incapables de comprendre ses énormes avantages... et porteront le fardeau sans se plaindre, et peut-être même sans suspecter que le système est hostile à leurs propres intérêts..."

Un assujetissement subtil: l'illusion démocratique

Il suffit d'observer la vie politique dans tout pays dit "démocratique" pour comprendre que la démocratie est un vaste écran de fumée. Les grands axes politiques sont toujours définis dans les hauts cercles financiers. Ensuite, on demande au peuple de voter sur des objets comme "voulez-vous la libre circulation des personnes" alors que plus personne ne circule librement depuis des années.

Les gouvernements ne représentent pas les peuples, ils sont au service des intérêts économiques. La politique fonctionne par lobbyisme et par jeux d'influences. Des conseils municipaux aux parlements, l'esprit de corps est à l'oeuvre, les élus font partie d'un cercle privilégié et seront les derniers à mettre le système en danger. Le phénomène s'empire. On constate ces dernières années un mépris grandissant de la gente politique pour le peuple souverain.

Sous prétexte d'augmenter la sécurité, on assiste partout à un renforcement du contrôle à tous les niveaux, à des intrusions croissantes dans la sphère privée, à la restriction des libertés. De nouvelles taxes fleurissent, les impôts augmentent, tout comme les dépenses pour la défense et pour la sécurité de l'Etat. Bien sûr, cela implique une diminution des dépenses sociales... Qui profite de tout cela?

Enfin, évidemment, dans les hémicycles du pouvoir, personne n'aura l'idée suicidaire d'aborder les vrais problèmes... Ne croyez pas les politiciens. Ce sont des proxénètes qui livrent leurs peuples aux vampires de la haute finance. On appelle cela démocratie, un système qui envoie les citoyens faire la guerre pour défendre les possessions et valeurs de l'élite.

Une subordination perverse: la liberté de pensée et d'expression

Article 19 de la déclaration des droits de l'homme: "Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit."

Ca, c'est pour nous tranquilliser. Mais derrière ces déclarations d'intention, il existe une implacable machine à laver les cerveaux.

En général, de quoi est fait notre quotidien, et sur quels sujets nous exprimons-nous? Sur l'état du monde, sur les différentes informations qui nous arrivent par le canal des médias. Nos opinions librement exprimées s'exercent sur un ensemble d'informations prémâchées relayées par les médias, la TV, etc. Ou s'inspirent de livres, de films, de documentaires... Et comme par hasard, la totalité des médias influents de la planète appartiennent à 10 groupes d'influence, qui eux appartiennent à.... etc.

Ces 10 méga-groupes médiatiques (AOL Time Warner, AT&T Corporation, Viacom, Inc , Walt Disney Company, General Electric, News Corporation, Bertelsmann, Vivendi Universal, Liberty Media Corporation, Sony) regroupent toutes les agences de presse, les quotidiens, les magazines, les grandes chaînes TV, le câble, les chaînes de distribution, les studios cinéma, les vidéos, les dvds, la musique, les logiciels, les jeux informatiques, et les grands portails internet.

Ici encore, on retrouve le même principe: une énorme variété de médias et de supports d'opinion différents, mais la même soupe narcotique dans chaque produit. Documentaires, séries TV, films, news, jeux gore, presse enfantine, féminine ou pour ados, presse spécialisée... Le but: offrir de la distraction. Eloigner l'attention des véritables problèmes, en l'occurrence, qu'on nous maintient dans un état hypnotique. Ces grands médias sont des machines à gaver les gens avec du savoir pré-formaté.

N'oublions pas la pornographie, qui à elle seule rapporte plus d'argent chaque année que tout le marché de la drogue planétaire.

Le coup de grâce: les systèmes de santé publique

Un des derniers territoires restant à conquérir, c'est le corps physique des masses humaines. Le corps a sa mémoire et son intelligence propre, lorsqu'on lui laisse la possibilité de s'exprimer. Il sait se guérir; il est directement relié aux dimensions supérieures de l'être, d'où il reçoit toutes les indications pour prendre la forme particulière qui est la sienne.

Un corps, ce sont des atomes qui s'assemblent autour d'une intention, d'un châblon, d'une idée de soi provenant de la sixième dimension, ce que la tradition védique appelle le corps bleu de Shiva.

A l'heure actuelle, nous sommes bien loin de cette compréhension, et tout est fait pour que nous nous en éloignons encore davantage. Ces derniers temps, on assiste à une violente offensive contre les thérapies alternatives et naturelles. Les produits et thérapies naturelles ne sont plus remboursées en Suisse depuis le 1er juin 2005. En France, vous risquez de finir sur le bûcher si vous pratiquez des trucs aussi bizzarres que l'homéopathie ou l'acupuncture (j'exagère à peine). Les lobbys pharmaceutiques font leur boulot, mais il n'y a pas que ça. Derrière ce phénomène se déroule une autre guerre idéologique. Les méthodes naturelles sont basées sur l'écoute de soi et du corps, sur une relation respectueuse des processus organiques. Ca va pas du tout. La maladie est un ennemi. Il faut l'attaquer, augmenter les forces de police, envoyer des armées chimiques étrangères rétablir l'ordre. Si on laisse les gens s'occuper soi-même de leurs corps, ils vont finir par décider quoi faire de leur existence.

assureurscaponeCette conception militaire et interventionniste de la santé est une catastrophe pour la santé publique. Les gens sont de plus en plus malades. Leurs défenses immunitaires de plus en plus amorphes, et les hôpitaux sont connus pour être les endroits les plus malsains du monde. Les autorités médicales, en accord fusionnel avec les groupes pharmaceutiques et les bureaucrates des organisations internationales comme l'OMS, renforcent sans cesse l'arsenal des armements sensés garantir la santé des populations, à grand coups de vaccins et de poisons divers. Cherchez des infos sur les vaccins, c'est édifiant.

Si les dégâts s'arrêtaient là, nous aurions de la chance. Mais c'est bien plus préoccupant... Les grandes multinationales et les départements de la santé gouvernementaux ont décidé de s'occuper également des autres aspects de notre santé. Le cholestérol, le tabac et l'obésité sont les bestsellers actuels. Une multitude de produits "light" débordent des rayons des supermarchés, marqués "bon pour la santé". Regardez de plus près: ce sont des poisons avec un bel emballage écolo. Faites des recherches sur l'aspartame et sur la culture et la transformation du soja par exemple. Renseignez-vous aussi sur les moyens de manipulation psychosociale par l'alimentation, ça vous coupera l'appétit, c'est mieux qu'un régime light.

D'autres facettes de l'empoisonnement des populations sous prétexte de santé méritent quelques recherches. Regardez les composants de la plupart de vos parfums, shampoings, gels de douche, crèmes pour le corps et autres produits cosmétiques, puis renseignez-vous sur les effets de ces produits sur le corps à long terme. Vous reviendrez vite au savon de Marseille.

Et puis, tout cela est tellement déprimant, il faut relever le moral de la population, sinon qui fera tourner l'économie? Les quantités d'antidépresseurs, de barbituriques, d'amphétamines et de stabilisateurs d'humeur absorbées par les populations occidentales défient l'imagination. Aux Etats-Unis, 80% des enfants sont sous Ritaline, une drogue dure, mais officielle et recommandée par tous les bons médecins. L'Europe et l'Asie seront bientôt au même point. Le plus étonnant, c'est qu'on soit encore vivants avec autant de maltraitance. Auriez-vous reconnu dans toute ce stratagème de sabotage du patrimoine biologique humain une signature prédatrice?

Petit rappel entre amis: votre corps vous appartient.

Quand les borgnes conduisent les aveugles: le dogme scientifique

Dans un aquarium, des poissons discutent. Un d'entre-eux, un peu rêveur, s'interroge à haute voix: "je me demande s'il y a une vie au-delà de l'aquarium..." Un autre, connu pour ses compétences scientifiques, rétorque avec mépris: "Allons, ne sois pas ridicule!"

Il en est de la communauté scientifique comme du reste de la société humaine: il y a les artistes et les bureaucrates. Les rêveurs et les bons élèves. Le problème, c'est que les rêveurs n'ont pas les faveurs de l'establishment. C'est assez normal, après tout. Un physicien qui décrit un univers à 12 dimensions ou qui démontre que la réalité matérielle est une illusion de la perception ne rentre pas exactement dans le moule des stratégies d'abrutissement humain.

Il reste les bons élèves, qui ont suivi toute la filière de formation requise et ont fait preuve d'une assez grande absence de curiosité pour qu'on leur confie des laboratoires scientifiques, des chaires d'université et des départements de recherche. Ce sont les experts, les spécialistes. Ils savent ce qu'ils cherchent. Et comme toute réalité s'élabore dans le regard de l'observateur, ils trouvent exactement ce qu'ils cherchent. Les sciences exactes, qu'ils appellent ça. Ils trouvent exactement ce qu'ils cherchent et éliminent de la réalité tout ce qu'ils ne veulent pas voir.

Cette sorte de science réduit la réalité à sa propre compréhension, à ses propres attentes et limitations. Et ridiculise le reste. C'est la vision du monde dominante actuellement. Et c'est bien triste. Ca nous donne des définitions du monde terriblement misérables. "La vie est un accident". "Nous sommes de simples organismes biologiques". "L'univers est un jeu de lego, le fruit du hasard..." Le dogme scientifique moderne censure notre relation à l'esprit et atrophie énormément notre relation avec l'univers.

"Chaque fois que l'homme croit que la vie n'a pas de sens, chaque fois qu'il estime que l'accomplissement des valeurs est impossible ou sans utilité, il sape et sabote son héritage génétique. Il se sépare du sens de la vie. Il se sent dénué de vie intérieure. Durant des siècles, l'homme a accroché la foi, l'espoir et la charité aux croyances des religions établies. Mais en fait, ces sont des attributs génétiques, inspirés et promus par l'inséparable unité de l'esprit dans la chair.

Toute philosophie qui promeut l'idée que la vie n'a pas de sens est biologiquement dangereuse. Elle promeut des sentiments de désespoir qui gênent l'activité génétique. De telles philosophies sont extrêmement désavantageuses, car elles étouffent l'esprit d'exubérance et le sens du jeu à partir duquel la créativité elle-même émerge."
– Seth

L'univers échappe à toute définition. Le Tao qui peut être décrit n'est pas le Tao éternel. Pensez-y la prochaine fois que vous tomberez sur un zombie à blouse blanche. Ou que vous aurez l'impression d'avoir soudain tout compris...

Pour résumer la situation actuelle...

Jamais l'humanité ne s'est trouvée aussi dépendante et submergée par autant de problèmes.

  • Dépendance idéologique: on ne sait plus penser par nous-même, même si on est persuadés du contrair
  • Dépendance médiatique, culturelle: on consomme de l'info pré-mâchée dans tous les domaines
  • Dépendance sociale et médicale: on est stones du matin au soir, empoisonnés et abrutis
  • Dépendance économique, on peut pas faire un geste sans que le tiroir caisse ne s'ouvre
  • Dépendance spirituelle, on a confié la définition de nos vies à des mécréants
  • Contrôle de plus en plus étendu des faits et gestes des populations, les implants pour bientôt
  • Etc...

Commencez-vous à comprendre pourquoi il est urgent de sortir de l'histoire?

Exercices pratiques, questions...
Les questions sont à peu près les mêmes que pour la page précédente....
- Votre sentiment spontané?
- Mesurez honnêtement votre degré de naïveté face aux versions officielles des événements quotidiens
- L'ensemble de ces faits forment un tout cohérent. Cherchez à compléter le puzzle, à vous approprier ces infos en les associant à des expériences ou intuitions personnelles
- Comment envisagez-vous de reprendre le pouvoir dans vos faits et gestes quotidiens?
- Attention: cesser d'être dupe demande un effort...

8. Les outils du conditionnement

On vient de voir les grandes lignes de la stratégie de l'élite pour s'arroger le contrôle total de tout ce qui vit sur cette planète, mais cela vaut la peine de se pencher d'un peu plus près sur les plus importants outils de notre abrutissement: l'éducation et "l'éducation continue" – c'est-à-dire l'image.

Au risque de nous répéter, le principe est simple: distraire l'attention, empêcher le peuple de réaliser ce qui se passe réellement. En d'autres termes: + de besoins + de divertissements + de gadgets + de propagande + de problèmes + d'obsessions = La partie peut continuer.

L'éducation au mensonge

A peine débarqué sur cette Terre, le nourrisson commence à s'imbiber des émotions de ses parents. Peurs, limitations, croyances, conditionnements, stratégies psychoaffectives, manipulations, toute cette atmosphère collante et impalpable s'insinue dans sa psyché, modelant progressivement sa vision du monde. Le gamin est prêt à aller à l'école.

Dès la crèche, l'enfant est pris en charge, étiqueté, soupesé, évalué, réorienté, encouragé dans certaines attitudes et découragé dans d'autres, modelé pour correspondre aux normes et sociabilisé. Ses aptitudes sont analysées selon des méthodes reconnues par des experts officiels.

A mesure qu'il progresse dans son parcours scolaire, l'esprit de l'enfant devient de plus en plus anesthésié – ce qui est dans l'ordre des choses, le but de l'éducation étant de le préparer à fonctionner dans le monde des adultes. Son intuition est découragée, sa clairvoyance est tournée en ridicule, son exubérance est réprimandée, sa sensualité est condamnée, sa volubilité est pénalisée et sa révolte est sanctionnée.

Une fois que la narcose a bien pris, l'enfant a le privilège d'être initié à la vertu cardinale qu'est l'obéissance. En d'autres termes, il est amené à accepter les innombrables avantages que procurent le mensonge, la lâcheté et la trahison de soi-même.

L'élève est évalué, noté, orienté et promu en fonction de son aptitude et de son consentement à suivre le programme établi – mais très rarement pour son pouvoir créateur, sa capacité de rêver et son autonomie. Alors qu'on le gave d'informations indigestes et souvent inutiles – ce qui donnerait à tout individu sain d'esprit l'envie de faire des choses plus intéressantes ou d'aller jouer dehors – on attend de lui qu'il soit attentif et appliqué, qu'il fasse preuve d'équilibre psycho émotionnel et surtout, qu'il fasse abstraction de toute pulsion pouvant déranger le déroulement des cours. Si ça ne marche pas, on le taxe d'hyper-actif et on le gave de Ritaline.

ritalinSon courage est ainsi progressivement rongé au profit de la lâcheté, mode comportemental le plus répandu et par conséquent le plus encouragé. Son intégrité, son honnêteté et son incorruptibilité sont graduellement érodées au profit du mensonge, vis-à-vis de lui-même comme vis-à-vis des autres.

Dans la conscience de l'enfant en cours de calcification, l'affirmation que le roi est nu devient peu à peu une hérésie. Face à une conspiration d'une telle ampleur, la majorité des enfants capitulent. La minorité intraitable est prise en charge par les spécialistes, les psychologues, les éducateurs spécialisés, les foyers et finalement, si les neuroleptiques n'ont pas résolu la question, par les établissements pénitentiaires.

A ce point de la réflexion, vous êtes peut-être tentés de vous dire que la situation n'est pas désespérée à ce point, que dans le cadre de l'éducation et de la relation avec les enfants, on trouve aussi beaucoup de bonne volonté, de bonté, de beauté, de respect et d'amour. Mais à la réflexion, cet argument ne tient pas; la condition de l'enfant est sérieusement préoccupante. Ironie de l'histoire : c'est principalement grâce à cette bonne volonté, à cette bonté, à cette beauté, à ce respect et à cet amour – qualités étrangères au système – que la race humaine a réussi à survivre malgré l'effet cumulatif de siècles d'endoctrinement et d'oppression.

Pour vous en convaincre, prenez le temps de lire ce texte de John Taylor Gatto traduit de l'anglais, L'enseignant aux six leçons (télécharger le document PDF.)

Les "valeurs" parasites qui infectent la psyché humaine sont transmises par l'éducation, que ce soit dans le milieu familial, dans des organismes privés ou dans des structures publiques. La peur détrône l'amour, la compétition vainc la coopération, le jugement assèche la bienveillance, l'avarice tarit la gratitude et le contrôle interdit la spontanéité.

Dans ce contexte, la situation des enseignants n'est pas plus enviable. Une sorte de croyance héritée de notre culture industrielle nous incite à penser qu'il existe une formule précise pour faire de bons enseignants, comme on peut former un ouvrier de chaîne de montage pour obtenir un rendement maximal. Il est certainement possible de former des gens à en faire rentrer d'autres dans un modèle, mais alors, il ne s'agit plus d'éducation ; il s'agit de modelage. "L'enseignant" ressemble plus à un agent de propagande du système, une sorte de prêtre dont la fonction est de diffuser le dogme officiel.

Dans les programmes scolaires officiels, les idées sont morcelées en petits fragments appelés sujets, les sujets sont fragmentés en différentes parties, les parties en séquences, les séquences en leçons et les leçons sont divisées en travail en classe et à domicile. Toutes ces pièces préfabriquées s'assemblent pour donner une crédibilité au programme et à l'enseignant qui le dispense. A ce stade, même les enseignants les mieux intentionnés trouvent leurs efforts sabotés par la nature des programmes qu'ils sont contraints d'appliquer.

Héritée des structures industrielles et militaires, l'école a notamment pour objectif de calcifier les générations montantes, pour qu'elles soient plus facilement gérables et manipulables. Malgré le nombre de critiques formulées leur égard, ces politiques éducatives sont toujours en place, simplement parce qu'elles constituent à ce jour le meilleur moyen de produire des citoyens maniables et des employés fiables.

clones

Par ailleurs, la relation entre le monde de l'adulte et celui de l'enfant est souvent à sens unique. Arrivé à l'âge adulte, l'homme de la rue a subi un tel lavage de cerveau que dans la majorité des cas, sa propre enfance lui est devenue étrangère. L'intensité de la vie et l'enthousiasme de la découverte sont devenus de lointains souvenirs d'une vie passée, enfouis sous les peurs, les conditions, les obligations et les nécessités. La course au comblement des manques occupe toute son attention. Cet échafaudage de nécessités constitue l'ossature existentielle de l'adulte "standard", au point que toute remise en question fondamentale est réprimée et remplacée par une conviction de substitution disponible dans tous les supermarchés. En conséquence, l'adulte est persuadé d'avoir raison, au point d'être souvent incapable d'imaginer que l'enfant puisse avoir une relation plus saine avec la vie – c'est-à-dire un point de vue moins déformé, moins conditionné et moins restreint.


Par exemple, les enfants parlent spontanément de leurs rencontres avec des fées ou d'autres êtres élémentaux, par ailleurs amplement décrits dans toutes les traditions et cultures du monde. Ils décrivent les lumières qu'ils voient autour des gens et des choses, évoquent des souvenirs de vies passées et savent mettre le doigt sur la question brûlante ou se révéler fins philosophes – jusqu'à ce qu'on leur ordonne de cesser de dire des âneries. Chaque jour, le carcan se resserre davantage autour de l'enfance – qui est devenue un problème particulièrement lucratif. Avec la floraison de nouvelles spécialisations psycho-pédagico-éducatives, les enfants se trouvent cernés par les adultes de plus en plus tôt. Pour leur bien, évidemment.

En Occident, la liste des maladies d'enfance augmente proportionnellement au nombre des praticiens et des solutions chimiques qui débarquent sur le marché. Si l'enfant témoigne d'une réaction de rejet, d'inadaptation ou de révolte contre le système qui lui est proposé, on lui assigne une étiquette portant le nom d'un syndrome, on lui prescrit des drogues psychotropes et l'on parle ensuite de réussite médico-pédagogique. Les autres parties du monde n'ont rien à envier au monde occidental, les enfants étant envoyés au travail, à la guerre ou au bordel dès qu'ils sont physiquement fonctionnels.

Et voilà comment s'organise l'apprentissage du mensonge et de la lâcheté. D'une manière ou d'une autre, nous fonctionnons tous selon les modèles décrits ci-dessus, pour la simple raison que nous en avons été nourris et avons dû les apprendre. Le plus regrettable dans toute cette histoire, c'est que l'immense majorité des êtres humains aiment leurs enfants, mais qu'ils finissent bien souvent par les sacrifier sur l'autel de la conformité et de la sécurité offerte par la "réalité officielle".

La mystification par l'image

Depuis que la brebis Dolly a vu le jour, le clonage suscite bien des débats, surtout lorsque l'on évoque le clonage humain. Curieusement, une autre forme de "clonage", pratiquée sur toute la planète, ne provoque pas les mêmes inquiétudes: le stéréotype. Nous sommes constamment bombardés d'images et de suggestions stéréotypales qui véhiculent toujours les mêmes valeurs et messages abrutissants.

Pour rappel:

  • Pour conserver l'ordre dans le troupeau humain, il faut verrouiller ses membres dans les pulsions inférieures, ou, autrement dit, dans les trois premiers chakras: survie, sexe, identités obsessionnelles, etc. Bref, dans la peur. Passé le quatrième chakra, la conscience est moins perméable aux suggestions hypnotiques.
  • Pour que l'asservissement continue, il faut que les humains restent persuadés d'être des créatures biologiques, point barre. Et pour assurer l'approvisionnement, il est nécessaire que ces créatures soient angoissées et obsédées (par le sexe ou la morale, peu importe).
  • Un humain qui se connait lui même est un humain qui s'échappe. Mais si les gens occupent leurs vies à se comparer et s'épuisent à correspondre à des stéréotypes, la question est réglée.
  • Mieux encore: mettre les individus en compétition en leur promettant qu'ils deviendront uniques s'ils parviennent à incarner le spécimen parfait du stéréotype, mâle ou femelle.
  • Enfin, associer toujours plus de besoins, d'attributs, de règles et d'exigences au stéréotype idéal, question de faire monter les enchères. Gadgets, divertissements, codes et comportements sociaux indispensables. Une vie de consommateur bien remplie.

La stratégie de mutilation de l'être par la dictature du stéréotype ne date pas d'hier. Les petits pieds bandés des chinoises et les corsets torturant les entrailles des dames de la cour de Versailles confirment bien le dicton: il faut souffrir pour être beau et belle. On ne va pas faire ici un cours sur la propagande par l'image. Mais le bombardement d'images stéréotypales est devenu si dense et constant que nous n'arrivons plus à trier, à faire barrage. On absorbe quotidiennement des doses hallucinantes de poisons psychiques placardées dans les villes, dégoulinant des radios, des TVs, des magazines... Je n'exagère pas, et nous sommes tous contaminés. Voici quelques exemples, des morceaux choisis. Libres à vous de boycotter les marques ci-dessous...

pubsvulgaires

Note: la proportion de pubs sexistes dégradantes pour la femme étant énormément supérieure à celle impliquant des hommes, on reconnait bien l'orientation de nos cultures et l'origine des valeurs véhiculées.

Un autre effet pervers de ce bombardement constant d'images suggestives, c'est qu'elles corrompent profondément notre sens inné de la beauté. Le corps est dénaturé par une épaisse couche de symboles qui déclenchent des sentiments contradictoires. On ne voit plus sa beauté, mais les "films" qu'il évoque. Chaque corps est unique: c'est l'expression de l'être dans cette dimension, l'image de soi faite chair. Astreindre l'individu à correspondre à des stéréotypes, c'est encore une autre manière de l'éloigner de lui-même.

Le phénomène s'intensifie toujours davantage. Le marché de la mode pour enfants et des cosmétiques pour hommes est en plein essort. Les magazines fashion se multiplient et se diversifient. Les séries TV rongent le paysage audiovisuel.

Fin de l'inventaire

Bien sûr, les outils et techniques utilisés par l'élite pour parvenir au contrôle absolu sont beaucoup plus nombreux, mais depuis l'état des lieux de ces deux domaines que sont l'éducation et l'image, on peut extrapoler... Alors nous allons interrompre l'inventaire des méthodologies carcérales. Si vous voulez poursuivre l'exploration, relisez le texte "Armes silencieuses" et suivez les pistes qui s'en dégagent. Partez des références en fin d'article, et fouillez sur le net.

Fin de l'inventaire, donc. Allons plutôt nous intéresser aux transformations qui vont bouleverser les règles du jeu sur cette planète.

On résume...

+ de besoins + de divertissements + de gadgets + de propagande + de problèmes + d'obsessions = pérennité du paradigme prédateur.

Exercices pratiques, questions...
- Avez-vous perdu quelques illusions? Constatez lesquelles, vous gagnerez en cohérence.
- Observez les zones de vous-même les plus contaminées par les stéréotypes...
- Comment envisagez-vous de reprendre le pouvoir dans la définition de votre réalité?
- Attention: cesser d'avaler des stéréotypes peut créer un effet de manque.
- Aimez-vous. Ca décolle bien les fausses images de soi.

9. Transformations

"Ma chère, nous vivons une époque de transition, dit Adam à Eve en l'emmenant hors du paradis terrestre."
– W. Inge

A la fin du vingtième siècle, la société bien pensante souriait encore avec condescendance à l'idée de changements importants qui pourraient rapidement ébranler la planète. Et bien...ça a changé. En quelques années, la tendance s'est inversée. La plupart des gens sont au courant des grands bouleversements climatiques, démographiques et politiques qui s'annoncent. Mais rares sont ceux qui mesurent l'ampleur des crises et des défis auxquels nous sommes confrontés.

Des changements qui dépassent l'imagination

Attachez vos ceintures! Dans les années à venir et sur le seul plan matériel (la Terre physique et ses habitants), nous allons devoir simultanément:

  • Nous libérer du joug des prédateurs (ou étouffer et mourir spirituellement en tant qu'espèce)
  • Survivre à l'effondrement de cette civilisation, avec son économie et ses infrastructures
  • Traiter et guérir la folie résultant de millénaires d'empreinte prédatrice
  • Guérir les effets de l'asservissement humain sur les plans physique et psychique
  • Mettre en place de nouvelles structures communautaires favorables à ces guérisons
  • Corriger les dégâts occasionnés à la biosphère par l'activité humaine
  • Et affronter d'énormes changements climatiques

Mais nous devrons également vivre des événements qui dépassent les frontières du connu:

  • Changements magnétiques affectant l'ADN et la conscience de soi
  • Augmentation massive de la fréquence du vivant et changements de dimensions
  • Dissolution rapide de l'amnésie liée aux conditions prédatrices, et donc effondrement total des références existentielles actuelles
  • Développement (ou rétablissement) brutal des capacités psychiques
  • Altérations profondes dans la nature de "temps"
  • ...

Tiens, on a déjà vu ce paragraphe auparavant!

Voici un rappel important: l'être humain est un être spirituel qui vit une expérience matérielle.
Voilà une idée qui semble banale, mais l'être humain possède une essence spirituelle et existe dans d'autres dimensions. Je l'ai mentionné en préambule et je le répète, car c'est l'enjeu principal de toute notre histoire, et le fil rouge de cette présentation. Par conséquent, cela signifie que dans l'absolu, il n'y a pas de victimes, mais des choix individuels et collectifs, qui se traduisent en événements tout au long de notre histoire. Chacun a le pouvoir de choisir son expérience, et utilise ce pouvoir de différentes manières...

Si nous continuons à croire aux définitions aliénantes du "je suis" propre au paradigme prédateur, nous pouvons faire une croix sur la suite de l'aventure humaine. Des créatures impuissantes et coupées de leur nature multidimensionnelle n'ont pas l'amplitude nécessaire pour absorber et intégrer, pour participer aux transformations qui ont débuté. Mais toute la construction prédatrice est une vaste illusion. Une illusion assez solide, je veux bien l'admettre, mais une illusion quand même.

Dans les conditions actuelles, avec une conscience verrouillée sur les cinq sens physiques, l'être humain ne perçoit qu'une infime fraction de la réalité. Nous pouvons uniquement voir la "matière lumineuse" de l'univers, qui reflète la lumière électromagnétique. Mais près de 95% de l'univers est constitué de "matière obscure". Ce qu'on appelle "matière" correspond à environ 4.5% de la masse totale. Le spectre électromagnétique ne représente qu'environ 0.005% de la masse estimée de l'univers, mais l'oeil humain ne voit qu'une minuscule partie de ce spectre...

Cela signifie en clair que nous ne percevons qu'une infime partie de la réalité. Cela signifie également que la partie pour nous invisible poursuit ses projets et vit sa vie... On se soucie rarement des acariens qui vivent dans la moquette lorsque l'on danse dessus avec sa ou son bien aimé(e).

Transformation, prévisions, et expériences personnelles

Dans toutes les cultures, traditions, légendes et mythes, on parle de la "fin du monde". Je suggère d'être un peu plus précis, et de parler de "la fin du monde tel qu'on le connaît". La tradition judéo-chrétienne promet l'apocalypse, l'Armageddon et la seconde venue du Christ. Les peuples amérindiens croient à l'avènement du cinquième monde, et décrivent de manière étonnante la période précédant ces changements, soit l'état du monde actuel. Les Mayas, dont la science astronomique n'a pas eu d'égale sur Terre à part peut-être chez les Dogons, ont arrêté leur calendrier à la fin de l'an 2012. En Inde, on parle de la fin du cycle du Kali Yuga.

Différentes découvertes scientifiques tendent à confirmer ces anciennes traditions. Mais ce qu'il y a de plus significatif, c'est que de plus en plus de gens sentent – confusément ou avec une grande acuité – que des événements sans précédents historiques nous attendent au coin de la rue.

Ces intuitions individuelles sont particulièrement encourageantes. Elles démontrent que même après des milliers d'années d'efforts ininterrompus, le plan d'asservissement comporte encore des failles. En effet, chacun de nous a fait des expériences dites "anormales", inexplicables à partir du dogme officiel. Même si nous avons été éduqués à filtrer nos expériences par le tamis d'un mental rationnel infecté par une logique prédatrice et baroque, une réalité plus vaste parvient à s'insinuer à travers les brèches.

Quelques mots sur le mental rationnel, ce centre de contrôle du monde actuel si aisément manipulable. Votre réalité jaillit de la source profonde de votre être, qui dépasse et englobe largement tous les territoires de jeux des entités prédatrices. Un aspect de cette réalité individuelle se trouve être le mental rationnel, siège de l'analyse et de la traduction des idées en pensées adaptés aux contexte tri-dimensionnel.

Ce phénomène – la pensée rationnelle – est porté comme un bateau sur l'océan de votre être. Il flotte à la surface de l'immensité de ce Que Vous Etes. Malgré cela, ou à cause des suggestions prédatrices débilitantes, il s'estime être le poste de commandement de votre réalité. Il n'en est rien. On peut être conscient sans mental rationnel, mais sans conscience, le mental rationnel ne peut pas exister. Souvenez-vous du Conteur de Don Miguel Ruiz...

Lors d'études publiées tout récemment, des neuropsychologues ont démontré que l'être humain ne prend pas ses décisions de manière rationnelle. Placé devant un choix, l'individu réagit et décide émotionnellement; un dixième de seconde plus tard, le rationnel intervient et justifie le choix qui vient d'être effectué.

Tout ça pour dire que les événements qui commencent à bouleverser notre "réalité" dépassent certes la capacité de compréhension du mental rationnel, mais sont tout à fait à la portée de Ce Que Vous Etes. Malgré l'ampleur des bouleversements à venir, le futur n'est pas catastrophique. Au contraire. La catastrophe, ça serait que tout continue comme avant.

Indicateurs du changement

Rusons un peu: donnons à manger au mental rationnel, pour tenter de le rallier à notre cause. Voici quelques faits plus ou moins concrets qu'il pourra absorber:

  • On est bien forcés de constater la multiplication des problèmes insolubles. Un problème insoluble, c'est déjà insoluble. Comment résoudre une multiplicité de problèmes insolubles qui se rendent encore plus insolubles en s'additionnant les uns aux autres? Réponse d'Einstein: aucun problème ne peut être résolu à partir du niveau de conscience qui l'a créé.
  • La physique fondamentale (les scientifiques rénégats) est en train de rejoindre les quelques perles de sagesse que nous avons réussi à sauver des injections d'amnésie des prédateurs. La réalité est fluide, elle s'adapte aux attentes de l'observateur. La matière est une illusion de la perception. L'univers comporte de nombreuses dimensions. Ces découvertes vont modifier nos sociétés aussi sûrement que l'invention de l'imprimerie ou l'affirmation que la terre est sphérique.
  • Le voile entre les dimensions (ou les aspects de l'être) n'est plus imperméable. Un nombre croissant de personnes rétablissent la communication avec d'autres facettes ou dimensions d'eux-mêmes. Le phénomène en est encore à ses balbutiements, et se manifeste souvent de manière maladroite. Certains parlent de channeling, d'autres de médiumnité; on attribue les informations reçues à tout un panthéon de dieux, d'être réalisés, d'extraterrestres, souvent à tort, parfois à raison. Mais il se passe toutes sortes de choses "anormales", qui échappent à la forteresse rationnelle.
  • Totalement imprévu par l'élite, le développement de l'internet est en train de changer les règles du jeu en rendant accessibles des informations impossibles à trouver par les canaux officiels.

Et au-delà de nos préoccupations quotidiennes...

En 2002, le professeur Alexey Dmitriev de l'Académie Nationale des Sciences de Russie publiait un rapport faisant état de ses découvertes: le système solaire, le soleil et la vie en général ont commencé à muter, d'une manière totalement inattendue et sans précédent. Les recherches de son équipe démontrent que:

  • La qualité de l'espace entre les planètes est en train de changer. Le vide conduit mieux l'énergie. Les scientifiques supposent que nous sommes passés à une zone de l'espace différente, avec un niveau d'énergie beaucoup plus élevé.
  • Le soleil se transforme. D'une part, l'activité est plus forte que tout ce qui a été enregistré dans l'histoire. On constate des éruptions solaires d'une amplitude jamais enregistrée. Il se produit des émissions de radiations, de protons et d'autres éruptions d'énergie atypiques. La fréquence de tous ces phénomènes est en escalade constante. Dans certains cas, nous sommes incapables de mesurer ces émissions, parce que nous ne nous attendions pas à ce qu'elles prennent une telle ampleur et que tous nos modèles scientifiques doivent être revus. De plus, le champ magnétique du soleil est en train de grossir.
  • Ces changements affectent aussi l'atmosphère des planètes du système solaire. L'atmosphère martienne s'est considérablement épaissie, ce qui explique probablement pourquoi la sonde Observer de 1997 s'est écrasée – l'atmosphère était deux fois plus dense que lors des derniers calculs.
  • Sur la Lune, une atmosphère faite de sodium est apparue. Une couche de 6000 kilomètres d'épaisseur, là où il n'y avait rien auparavant.
  • La luminosité des planètes subit des changements, tout particulièrement Vénus. Jupiter a subi des charges énergétiques tellement importantes qu'on peut maintenant observer un tube de radiation ionisée entre la planète et sa lune Io.
  • Les champs magnétiques des planètes changent également et deviennent plus intenses. Le champ magnétique de Jupiter a plus que doublé. Celui d'Uranus est entrain de changer. Celui de Neptune a augmenté. Ces planètes deviennent plus brillantes et leurs qualités atmosphériques se modifient.
  • Les pôles magnétiques d'Uranus et de Neptune semblent avoir basculé récemment. Lorsque la sonde Voyager est passée près de ces deux planètes, leurs pôles magnétiques nord et sud étaient sensiblement décalés par rapport aux pôles de rotation. Dans le cas d'Uranus, la différence atteignait 50% et pour Neptune, 40%, ce qui représente des changements considérables.
  • L'héliosphère, c'est ce champ magnétique qui ressemble à une larme ou à une comète et qui entoure le soleil. Au départ, quand les Russes ont étudié cette héliosphère, elle était longue d'environ 10 unités astronomiques (10 fois la distance Terre-Soleil. Dix unités astronomiques, c'est la taille normale de l'héliosphère. Aujourd'hui, ce champ magnétique a atteint 100 unités astronomiques de longueur. On suppose que le changement s'est produit entre 1963 et 1993. Cela correspond à une augmentation de la luminosité globale de l'énergie dans cette zone du système solaire.
  • Ces phénomènes solaires modifient le comportement des planètes et le type de formes de vie qu'elles peuvent abriter. En effet, les champs magnétiques émis par le soleil semblent contenir des instructions fondamentales de la vie. Ces douches magnétiques modifieraient ainsi notre ADN...
  • L'ensemble des facteurs et phénomènes découverts par l'équipe du Dr. Dmitriev leur font penser qu'il faut s'attendre à une expansion soudaine des longueurs d'onde émises par le soleil, ce qui impliquera l'altération profonde de toute la matière de cette région de l'espace. (L'ensemble du rapport en anglais est téléchargeable: télécharger.)

Sur Terre aussi, des changements géophysiques d'une grande magnitude ont été relevés:

  • Des recherches ont démontré que l'activité volcanique a augmenté de 500% depuis 1875. De plus, les tremblements de terre ont augmenté de 400% depuis 1973.
  • Le Dr. Dmitriev a aussi effectué des recherches approfondies sur les désastres naturels. Il démontre qu'entre 1963 et 1993, les désastres naturels de toutes sortes (ouragans, typhons, éboulements, tsunamis, etc.) ont augmenté de 410%.
  • Le champ magnétique de la Terre décroît rapidement et surtout, il devient erratique. C'est un gros problème pour l'aviation, dont les instruments de navigation sont calibrés sur la grille magnétique terrestre. Depuis quelques années, les champs fluctuent tellement que l'ensemble des cartes et des données doivent être constamment remises à jour. Par exemple, il y a peu, le pôle nord magnétique a fait un aller retour de plusieurs milliers de kilomètres, jusqu'en Sibérie.
  • La Résonance Schumann (tension entre les couches supérieures de l'atmosphère et la croûte terrestre) est passée de 7.8 à 12Hz entre 1980 et 2000. On verra plus loin les incidences de cet affaiblissement des champs magnétiques terrestres.
  • Et enfin, le climat commence à se modifier en profondeur. Inutile d'entrer dans les détails. Allez voir ou revoir le film "Le jour d'après".

La structure spatio-temporelle n'est plus ce qu'elle était

Nous arrivons là dans un domaine plus subjectif: le temps n'est plus ce qu'il était.

D'une part, les choses vont plus vite à cause de la montée en fréquence. On sent une accélération. Le géologue Greg Bradden, qui s'est penché sur ce sujet, suggère que nous vivons actuellement des journées correspondant à 16 heures physiologiques, au lieu des 24 heures du "bon vieux temps". Le hic, c'est que nous essayons non seulement d'y entasser autant d'activités que nous le faisions en 24 heures, mais que la dictature du progrès nous ordonne d'en faire davantage.

Il est tout à fait possible que nous soyons en route vers des dimensions supérieures. Cela provoque un bouleversement majeur dans structure spatiotemporelle telle que nous la connaissons. Depuis notre perspective, le temps cesse paraître linéaire, avec un passé, un présent et un futur. Les événements prennent un caractère immédiat, le passé et l'avenir changent de substance, ils perdent peu à peu leur "localisation géographique" sur la ligne temporelle pour devenir des zones périphériques du présent. On peut y voir un signe d'éveil consécutif à l'augmentation de la fréquence sur laquelle on existe, comme si en s'élevant, on parvenait au-dessus des nuages de la perception limitée. Toutes les sagesses l'affirment, seul existe l'instant présent, qui inclut le passé et l'avenir.

Considérée depuis le point de vue du calendrier Maya – qui s'arrête fin 2012 – cette question d'altération du temps prend un relief intéressant. Si les conditions nécessaires au déroulement du temps linéaire disparaissent (si nous quittons un spectre de densité spatiotemporelle spécifique), le temps qui nous est familier disparait, et nous arrivons dans une version différente de l'espace-temps. L'ancien calendrier est devenu caduque.
Petit aparté: pour illustrer cela, imaginez que vous vivez dans un carré plat, en deux dimensions. Le champ d'expérience s'arrête aux limites du carré. Un matin, quelque chose s'est produit, vous découvrez que le carré a gagné une dimension et que vous êtes dans un cube en trois dimensions. Le champ d'expérience s'est pas mal élargi. Et après le cube?

Sur un plan pratique, on pourrait faire l'analogie suivante. Nous avons développé une maîtrise du contexte tri-dimensionnel: nous savons construire toutes sortes de choses en volumes et dans les volumes: urbanisme, aménagement d'intérieur, etc. Dans un environnement en quatre dimensions, nous manipulerons le temps comme nous manipulons maintenant les volumes. Dans une certaine mesure, nous pratiquons déjà cela dans nos rêves.

La cosmogonie Maya offre un éclairage appréciable sur les transformations cosmiques qui s'annoncent. Un de leurs calendriers fonctionne sur la base de révolutions galactiques, contrairement aux calendriers solaires auxquels nous sommes habitués. Ils divisent notre galaxie en cadrants, comme les heures d'une montre. Chaque cadrant dure des millions d'années et correspond à des conditions énergétiques spécifiques, à différents paliers de niveaux de conscience. Nous serions en train de terminer un cycle, une révolution galactique. Nous sommes aussi en train de clore des sous-cycles de ce cycle principal, correspondant grosso-modo au cycle zodiacal astrologique. Ces sous-cycles sont divisés en "baktuns". Nous sommes actuellement dans le dernier baktun du calendrier Maya, qui couvre la période allant de 1987 à 2012. Durant ces 25 ans, nous sommes amenés à faire la moisson, à intégrer les expériences vécues durant l'ensemble de cycle principal. C'est l'heure de rassembler toutes les connaissances accumulées durant des éons, de faire le tri. C'est le moment de faire les cartons et de nettoyer avant de rendre les clés de l'appartement, puis de quitter ces conditions d'existence et de mettre à profit la sagesse récoltée en l'investissant dans de nouveaux projets créatifs.

Aviez-vous remarqué que depuis 1987, l'évolution s'est figée? Il n'y a plus rien de véritablement nouveau. Bien sûr, la technologie, les ordinateurs, internet, tout cela se développe à une allure folle. Mais il s'agit d'un développement horizontal, pas d'inventions originales. Ce sont des améliorations de techniques connues. Depuis la fin des années 80, on assiste à la répétition du meilleur et du pire de l'histoire humaine. L'art (musique, peinture, cinéma, etc.), et les médias, nous étouffent sous le meilleur des années 60, 70, 80, 90 et sous les rétrospectives. La mode ressemble à un carrousel en folie rejouant de plus en plus vite les tendances de ces 40 dernières années. Et, hélas, on subit également la rediffusion du meilleur et du pire des idéologies et croyances politiques et religieuses de l'humanité.

Ascension, grilles magnétiques et missions humanitaires interstellaires

Voici encore un volet de la transformation, qui soulève bien des questions et génère beaucoup de confusion, mais qui occupe une place importante dans le tableau global du changement: la perspective spirituelle, métaphysique et nouvel âge sur la transformation.

L'idée d'une ascension collective de l'humanité sur des plans célestes n'est pas nouvelle. Certaines tribus amérindiennes pourraient avoir réalisé une ascension collective. Shamballa, le lieu mythique où résident les maîtres ascensionnés, aurait été un lieu bien physique de l'Himalaya avant d'être passé sur les plans supérieurs. Dans le fond, on parle toujours de la même chose: un changement de dimension.

Le problème, c'est que c'est devenu un concept fourre-tout qui n'encourage pas vraiment la remise en question ni la responsabilité individuelle. Un vrai supermarché des possibles, où l'on trouve pêle-mêle des vaisseaux humanitaires stationnés en orbite, des nuées de fraternités de lumière aux origines et aux buts les plus divers, un grand combat cosmique d'où les gentils sortiront gagnants, avec un certificat de bonne conduite décerné lors d'une grande cérémonie.

Attention: je ne suis pas en train de dire que ces choses là n'existent pas d'une manière ou d'une autre. La vie existe aussi en-dehors de notre champ de perception rétréci. Simplement, lorsque ces idées sont véhiculées à l'intérieur d'une conscience collective complètement infectée par la logique prédatrice débilitante, elles produisent plus de dommages qu'elles ne libèrent. Elles renforcent les concepts de victimes, de salut et de sauveurs, de solutions arrivant par miracle depuis l'extérieur. Elles déresponsabilisent. Mais les différentes approches nouvel âge, rejetons de diverses écoles de pensée spirituelles, offrent surtout beaucoup de pistes de réflexion d'une grande richesse au sujet de la transformation. Nous n'allons pas détailler des diverses conceptions ici, suivez les liens indiqués dans les références en bas de page. Contentons-nous d'en traduire les grandes lignes.

De plus en plus de gens établissent des communications avec des êtres ou entités d'autres dimensions (êtres ascensionnés, anges, archanges, extraterrestres, etc.). La plupart des messages qu'ils reçoivent annoncent des changements imminents, d'une ampleur sans précédent. Pour certains, l'humanité effectuerait une ascension en masse, assistée dans ce processus par plusieurs groupes d'êtres plus évolués. Pour d'autres, un tri final aurait lieu (jugement dernier...?) au cours duquel les êtres humains étant parvenus à un niveau de conscience suffisant passeraient sur un plan supérieur. Dans ce cas de figure, les individus qui restent prioritairement attachés à la matière – n'ayant pas encore vécu toutes les expériences qui les intéressent – passeraient par la mort pour être redirigés dans d'autres régions de l'espace, se réincarnant sur d'autres planètes plus favorables à leur développement. Récemment, différentes communications parlent de trois vagues successives de départs massifs. Dans la grande majorité des cas, ces événements signalent la fin du joug prédateur.

Mais dans le fond, en ce qui nous concerne, le lieu central de la transformation se situe en nous. C'est l'objet du chapitre suivant.

Ce qu'il faut retenir ...

  • Des transformations sans précédent nous attendent juste au coin de la rue.
  • Rien ne sera plus comme avant.
  • C'est bientôt la fin de la logique prédatrice, si vous le voulez bien.

Exercices pratiques, questions...
- Quels changements avez-vous remarqué dans votre propre vie?
- Encore une fois, ces faits forment un tout cohérent.
- Cherchez à compléter le puzzle, à vous approprier ces infos en les associant à des expériences ou intuitions personnelles.

10. Eveil

Piégés dans une histoire mensongère, assaillis au quotidien par le produit des milliers d'années d'abrutissement, constamment bombardés de suggestions jusqu'au coeur de notre propre psyché, suspendus en équilibre instable sur le seuil d'une transformation sans précédent... A première vue, nos chances de réussite sont plutôt réduites.

colombeA première vue. Pourtant, aussi vaste, complexe et solide que puisse paraître le piège prédateur, il est en réalité très fragile. Sa plus grande force est aussi sa plus grande vulnérabilité: pour fonctionner, il doit perpétuer l'illusion dans l'esprit humain. Si l'illusion se dissout, le piège se désagrège et les êtres humains s'échappent. Dans toutes les écoles spirituelles, on appelle "éveil" la dissolution des voiles d'illusion, de la maya. Cette notion d'éveil est présente dans toutes les traditions et à toutes les époques. C'est assez logique, vu qu'il s'agit du seul état connu qui échappe à l'illusion du temps et de la matière, et donc, aux stratégies prédatrices.

Dans mes bons jours, si je n'ai pas trop écouté les informations, j'ai le sentiment que toute l'histoire humaine n'est qu'un grand rêve, plutôt cauchemardeux, et qu'on va se réveiller d'un moment à l'autre, surpris, pour constater: "Oh, mais ça n'était qu'un rêve!" Dans certaines versions de la Bible, au moment de l'expulsion de Paradis, le livre de la Genèse raconte "qu'Adam et Eve sont tombés dans un profond sommeil". Dans tout le reste du texte, il n'est mentionné nulle part qu'ils se soient réveillés...

Vous n'auriez pas un guide d'utilisation?

Désolé, mais nous n'avons plus cet article en stock. L'éveil est une affaire tellement individuelle que vous devrez écrire votre propre manuel. Chaque être humain expérimente l'existence d'une manière unique. Par conséquent, chacun de nous a développé un paysage psychique unique, un tableau d'illusions à nul autre pareil, même si les peurs et les limitations induites par les suggestions prédatrices sont communes. Vous seul(e) connaissez les images qui vous enchaînent, qui vous obsèdent, qui vous font espérer, bref, qui vous maintiennent à l'intérieur du grand jeu video tri-dimensionnel de la condition humaine telle qu'on la conçoit aujourd'hui.

Toutefois, si le guide de l'éveil en dix leçons n'est pas disponible, il existe de bons moyens de dissoudre les illusions. Une fois celles-ci disparues, votre éveil devrait se produire spontanément.

Voici quelques produits qui dissolvent très bien les illusions:

  • Le Sanépamoi, un désidentificateur puissant. A utiliser avec modération. Détache l'attention des obsessions de l'égo et du véhicule biologique.
  • L'Ajax Karma, qui élimine toute trace du jeu "victime, bourreau sauveur" et supprime même les identités historiques les plus tenaces.
  • L'Eradicpapa, qui extirpe de la psyché les réflexes d'obéissance et de loyauté envers toute autorité.
  • Le Cémoikidécid, une mousse sous pression qui obstrue toutes les fuites d'énergie par lesquelles les prédateurs pompent votre pouvoir. Bien agiter avant l'emploi.
  • Le retouricitoutsuit, un renforçateur du système immunitaire psychique qui agit en rapatriant les parts d'ombres qui avaient été projetées sur le monde et les autres. Attention, quelques effets secondaires sont probables. Prévoir quelques jours de calme après l'absorbtion.
  • Le Hahahihihoho, un puissant amplificateur du système endocrinien qui neutralise l'aberration prédatrice et favorise l'expérience de nouvelles manières d'être au monde. Aucune contre-indication connue à ce jour.

Bien sûr, les conseils habituels sont à éviter à tout prix: ne demandez pas conseil à votre spécialiste et ne lisez pas la consigne d'emballage.

Votre attention s'il vous plait...

Si votre pharmacien n'a pas réussi à vous fournir les produits ci-dessus, tout espoir n'est pas perdu. Simplement, il faudra procéder de manière plus artisanale.

La première et la plus radicales des manières de dissoudre l'illusion dans votre vie, c'est de récupérer les rênes de votre attention. Chaque illusionniste le sait: ses tours de magie ne fonctionnent que s'il réussit à capturer votre attention. Les pouvoirs en place procèdent exactement de la même manière: capturer l'attention, la fixer sur un détail et opérer des changements en dehors du champ de vision.

Qu'est-ce que l'attention? La meilleure analogie est celle d'une salle de cinéma. Sur un écran, des images se succèdent et racontent une histoire... captivante. Si l'on cherche la provenance des images, on suivra le faisceau lumineux jusqu'à son origine, et on tombera sur une lentille optique grossissante. Derrière la lentille, on découvrira les images: des petits rectangles de photos alignés sur une longue bande qui défile, le film proprement dit. Mais ce qui donne vie au film, c'est l'ampoule du projecteur, qui projette la lumière à travers la pellicule et la lentille jusque sur l'écran.

Votre vie est un film projeté par la lumière de votre attention sur l'écran tri-dimensionnel de la "réalité". C'est votre attention qui donne vie aux images. Le problème, c'est que depuis un sacré bout de temps, on repasse constamment la même pellicule fournie par nos élites. Génération après génération, on rejoue constamment le même film.

"Ce sur quoi vous concentrez votre pensée grandit. Toutes les choses auxquelles vous permettez d'occuper votre attention grossissent dans votre vie. Que le sujet de vos pensées soit bon ou mauvais, la loi fonctionne et la condition se développe. Tout sujet que vous tenez en dehors de votre esprit a tendance à diminuer dans votre vie, parce que ce que vous n'utilisez pas s'atrophie.
Plus vous pensez à des problèmes, plus vous rencontrerez ce genre d'épreuves.
Plus vous pensez à la chance que vous avez, plus vous aurez de chance. "

– Emmett Fox

"Lorsque vous pénétrez la lumière de votre attention, vous pouvez voir que toutes les difficultés auxquelles vous faites face sont des expressions de vos propres concepts. Lorsque vous pénétrerez au coeur de vos pensées, vous verrez comment vous créez votre propre expérience, comment vous – et vous seul – êtes le juge qui détermine ce qui est le paradis et ce qui est l'enfer. Où est le problème?"
– Tarthang Tulku


Explorez le fonctionnement de votre attention. On dit souvent d'un être réalisé que c'est un être de lumière. L'attention, c'est l'expression lumineuse de cet être lumineux. C'est la lumière de votre esprit qui donne sa réalité aux choses. Il y a vous, l'observateur, ce qui ce qui regarde et donne vie, et il y a la pellicule: les innombrables images, impressions, concepts, jugements, croyances que vous croyez vôtres parce que vous n'aviez jamais décomposé le phénomène.

Jouez avec votre attention. Posez-la délibérément sur des choses, des êtres, des situations, et changez la pellicule: cet arbre est beau, laid, vert, bleu. Mon époux(se) est (...). L'attentat terroriste de ______ est (...). Je suis (...). Repérez les bouts de pellicule de provenance prédatrice et coupez! Vous n'êtes pas la pellicule. Vous êtes la lumière à l'origine de votre attention. Reprenez le pouvoir de votre attention. Aujourd'hui, elle est semblable à un cheval qui n'en fait qu'à sa tête. Lorsqu'elle est attirée comme par un aimant vers un problème, une angoisse, une obsession, dites bonjour au prédateur caché derrière l'aimant, tirez sur les rênes et guidez votre attention dans une autre direction.

Voici un raccourci: observez les choses et les êtres qui vous entourent comme si c'était un film projeté par vos yeux-caméra.

C'est en capturant notre attention que les prédateurs nous ont rendus captifs. Et dans le monde actuel, ça marche toujours de la même manière: il faut faire diversion, fixer l'attention sur des pseudo-préoccupations, l'empêcher de se concentrer sur les vraies questions. Pour vous en convaincre, pensez à l'un des marchés qui a le plus fort taux de croissance: le divertissement.

Récupérer votre pouvoir de création: reprenez la maîtrise de votre attention. Avec assez pratique, vous deviendrez une cause perdue pour les prédateurs.

Ne faites pas confiance aux étiquettes...

La première chose que les prédateurs ont fait quand ils sont parvenus à capturer et à dévier notre attention, c'est de renverser complètement les idées que nous avions sur nous-mêmes. Auparavant expression de l'être, l'identité est devenue le produit des circonstances, le Je Suis un espace inutilisé sur lequel coller des étiquettes.

Aujourd'hui, l'individu est devenu un véritable panneau d'affichage ambulant. A travers ses discours, ses comportements, ses actes et ses accoutrements, il fait la propagande d'idéologies, de croyances, de crédos, de styles de vie et d'articles de marque. Mais il n'a aucune idée de qui il ou elle est véritablement. Le Je Suis est caché loin sous les étiquettes, et ne peut de tout façon pas être décrit à l'aide de critères extérieurs.

Dans son livre "La Terre s'éveille", Peter Russel illustre bien cette situation avec l'histoire du morceau de bois. Lors d'une étude, un bout de bois avec un trou au milieu a été présenté à de nombreuses personnes, à qui on a demandé de décrire le trou. Toutes ont décrit le morceau de bois, mais personne n'a su décrire le trou... D'une manière similaire, lorsque l'être a perdu contact avec sa propre nature, il se décrit généralement à parir de ce qui l'entoure.

L'illusion primordiale qui emprisonne l'être humain, c'est que le soi est quelque chose de tangible, de palpable, de descriptible. Mais notre nature spirituelle est insaisissable, indéfinissable.

Le Mandukya Upanishad traduit remarquablement cet apparent paradoxe:
Ce n'est pas la connaissance extérieure
Ce n'est pas la connaissance intérieure
Pas plus que la suspension de la connaissance.
Ce n'est pas le savoir
Ce n'est pas ignorer
Pas plus que ce n'est l'ignorance elle-même.
Ca ne peut pas être davantage vu que compris
On ne peut pas y indiquer de frontière
C'est ineffable et au-delà de la pensée
C'est indéfinissable.
Ca n'est connu qu'en le devenant.

Dans ce monde, tout vous encourage à croire que vous êtes quelqu'un ou quelque chose. C'est ainsi que l'illusion se perpétue. Un être s'éveille lorsqu'il cesse d'imposer des définitions et des frontières à son essence. Si nous disposions d'un bon décapant à étiquettes identitaires, tous les problèmes et conditionnements du monde disparaîtraient instantanément.

Rappelez-moi votre nom?

Multidimensionnalité

oversoulUne autre malheureuse conséquence du voile d'illusion qui nous verrouille dans la matière et nous contraint à percevoir la réalité par le seul canal des cinq sens, c'est la perte de notre conscience multidimensionnelle. Sans cette amnésie, toute la stratégie prédatrice s'écroûlerait rapidement: nous verrions ces entités et leurs agissements aussi clairement que des sangsues accrochées à nos mollets.

L'image ci-contre (cliquez ici pour la voir en plus grand) illustre un peu mieux ce que nous sommes. On l'a vu, le temps ne prend un caractère linéaire que dans des conditions tri-dimensionnelles. La notion de réincarnations successives alignées dans le temps comme les perles d'un collier est une déformation perceptive. Nous vivons effectivement de nombreuses existences, mais celles-ci se produisent simultanément, en général dans des époques différentes. Nous existons aussi simultanément dans plusieurs dimensions. Plus on "monte" dans les dimensions, plus on s'approche de l'essence, jusqu'à parvenir au Tout, à l'unité qui comprend et englobe toutes choses, à Tout Ce Qui Est. Sur la représentation ci-contre, on distingue les individus incarnés dans des sexes et des époques différentes, et le lien à leur source commune, le Je Suis immortel qui trancende l'espace-temps. On voit également d'autres Je suis qui sont liés Soi plus vaste, et ainsi de suite.

La prise de conscience de sa propre multidimensionnalité joue un rôle important dans le processus de dissolution des illusions. Explorez ces notions, laissez-vous imprégner par les possibilités qu'elles offrent. Imaginez-vous immortel(le), même si ça vous semble tiré par les cheveux.

Laissez-vous inspirer par ce passage de la Bhagavad-Gita, ou Bouddha disait: "Toi et moi, Arjuna, avons vécu de nombreuses vies. Je me les rappelle toutes. Tu ne te souviens pas."

Ne forcez pas, ne cherchez pas, mais relaxez-vous dans l'idée de votre multidimensionnalité. Lorsque vous permettrez à cette idée de faire son chemin, des images et des souvenirs, des impressions feront surface. Ne les censurez pas: laissez-les raconter leur histoire. C'est un plus vaste vous-même qui se recompose, créant des brèches dans les voiles de l'illusion.

Petite liste de renforçateurs d'illusion

Nous l'avons mentionné auparavant, l'éveil ne se provoque pas, il se produit. Cependant, plus vous parvenez à fragiliser les illusions dans votre conscience, plus l'éveil aura de chances de se produire. Lorsque vous avez une bonne maîtrise de votre attention, l'illusion, rationnée en énergie, commence déjà à vaciller. Si en plus, vous cessez de prendre votre identité tellement au sérieux en considérant les jeux d'égo comme des phénomènes de surface, l'illusion devient trouble, elle laisse passer un autre film à travers les brèches. Et si le sentiment d'immortalité propre à la conscience multidimensionnelle vous va tellement bien que vous ne voulez plus rien porter d'autre, l'illusion commence à trembler sur ses bases. Ne vous inquiétez pas: même si toute la forteresse maya vous tombe dessus, il n'y a aucun danger. Après tout, ce n'est qu'une illusion.

Malgré tout, la progression dans le train fantôme prédateur comporte quelques pièges réactivateurs d'illusion, comme des dalles activant des réflexes conditionnés dès qu'on pose le pied dessus. Voici quelques domaines sensibles qui devraient mobiliser votre vigilance:

  • Les réflexes de soumission transparents: c'est l'extérieur qui décide de ma réalité. Observez votre relation au temps (je n'ai pas le temps...), à Dieu (surtout dans les moments de grandes crises existentielles), et à l'état du monde en général.
  • La figure de l'autorité: archange, gourou, professeur, docteur, nanti, flic, chef, fonctionnaire: tous sont passés maîtres dans l'art de vous rappeler que ce n'est pas à vous de décider. Votre pouvoir leur appartient, inutile de discuter.
  • Les promesses, voeux, serments, contrats et autres actes de loyauté, de fidélité, etc. Ca peut vous coller aux baskets des vies entières.
  • Les croyances, crédos, idéologies, et systèmes de pensée: parfois, ça devient fatiguant de remettre en question tout ce qui nous entoure. Mais les systèmes de croyance épuisent l'âme d'une manière bien plus sournoise. Gaffez-vous...
  • Et last but not least, les croyances et convictions transparentes. Toutes ces idées fondamentales sur la réalité que l'on avale depuis si longtemps sont cachées sous nos opinions et comportements. Pour les débusquez, posez-vous la question: qu'est-ce qui est évident?

Une illusion de résumé sur l'éveil...

  • Ce sont nos illusions qui font obstacle à l'éveil
  • Ces illusions sont la pierre angulaire de l'emprise prédatrice
  • Reprendre les rênes de l'attention est l'acte le plus puissant pour sortir de l'illusion
  • Nos idées sur nous-mêmes sont des autocollants made in prédateurs, mais rien ne peux s'attacher sur notre essence
  • Nous sommes des êtres multidimensionnels, immortels, et dans l'absolu nous sommes Un.

Exercices pratiques, questions...
- Récupérez votre attention partout où vous l'avez laissé traîner. Listez les zones confuses de votre vie, et prenez des décisions délibérées pour chaque point listé.
- Jouez avec votre attention. Etudiez ses effets. Rendez-lui sa pureté.
- Rétablissez le contact avec votre moi essentiel, à votre manière: observez, méditez, dansez, laissez-vous porter...
- Permettez-vous la grandeur. Laissez-vous imprégner de votre multidimensionnalité et accueillez ce qui émerge.

11. Sortir de l'histoire

portalNous arrivons au dernier chapitre de cet exposé. Progressivement, j'ai essayé de partager avec vous différentes perspectives et informations sur la situation actuelle, ses origines, ses règles du jeu et les moyens de s'en sortir. Je vous ai indiqué différentes pièces d'un grand puzzle et j'ai tenté de vous en décrire l'image globale. Mon objectif est de vous encourager à compléter le puzzle par vous-même, à vous ré-approprier la compréhension de votre monde, à récupérer la direction de votre vie.

Dans les circonstances actuelles, je ne suis ni médium, ni prophète, ni expert en prospective infaillible: je ne connais pas la tournure exacte que prendront les événements dans les années à venir. Mais j'en sais assez pour voir les mondes probables qui s'élaborent. Si la majorité de la population terrestre (présente ou restante) choisit de préférer le confort de l'illusion et du connu, nous nous réveillerons très prochainement dans une dictature pire que le meilleur des mondes de Huxley ou que 1984 de George Orwell.

Si nous retrouvons l'esprit d'aventure, de liberté et d'exubérance qui fait partie de notre vraie nature, et bien... je vous laisse ressentir par anticipation la joie, l'enthousiasme, la créativité et la richesse commune que nous pourrons partager en inventant une nouvelle humanité. C'est pour cela que je vous encourage de tout coeur à sortir de l'histoire. Alors, accordez moi encore quelques instants pour finir de vous convaincre.

Une civilisation à l'agonie

Quand le Tao est perdu, il y a la bonté.
Quand la bonté est perdue, il y a la gentillesse.
Quand la gentillesse est perdue, il y a la justice.
Quand la justice est perdue, il y a le rituel.
A présent, le rituel est la cosse de la foi et de la loyauté, et le début de la confusion.

– Tao Te Ching

L'empire Uigour, la Lémurie, l'Atlantide et, plus près de nous, Sumer, l'Egypte, la Grèce, Rome... Bien des civilisations sont nées, ont vécu et se sont éteintes. La nôtre n'échappe pas à la règle, et se trouve maintenant en bout de course. Chaque civilisation se développe autour de valeurs fondatrices, autour d'une conception particulière de la réalité. Il s'agit d'un consensus, du choix implicite d'une vaste communauté de faire l'expérience d'une manière particulière de voir et de vivre le monde. Lorsque les valeurs fondatrices sont épuisées, que leur contenu pédagogique est intégré, la civilisation se fane et meurt rapidement pour laisser place au prochain contexte d'expérience, à une civilisation nouvelle fondée sur les valeurs émergentes de l'époque.

Nous sommes aujourd'hui à l'un de ces carrefours. Notre civilisation agonise, ses valeurs ont atteint un plafond, elles sont périmées. L'élite Illuminati en est bien consciente: elle déploie des trésors de ruse et d'influence pour influencer les choix que l'humanité va devoir faire dans les années à venir. C'est un combat désespéré, ils ont tout à perdre. En effet, la société actuelle ne survit que par la force de la vitesse acquise. Comme un train qui a gardé sa vitesse de croisière durant des siècles, mais qui n'a plus de carburant depuis... disons 1987. Les passagers voient tous que le paysage défile, que ça roule encore, mais ils se rendent bien compte que quelque chose cloche sérieusement. Notre civilisation avance en roue libre, entraînée par le peu d'élan qui lui reste. Seuls des siècles d'habitude nous empêchent de réaliser qu'elle est déjà morte.

Ca n'est pas la première fois que ça arrive. Le hic, c'est qu'à chaque fin de cycle, les élites avaient déjà posé les valeurs fondamentales du cycle suivant. Nous sommes aujourd'hui à ce point précis. Observez le monde, vous verrez distinctement ce qu'elles nous préparent pour le prochain épisode.
A moins que l'on sorte de l'histoire.

Sacrifier l'hypocrisie du confort à court-terme

Chaque fois que je reviens sur Terre après un voyage interstellaire, l'irresponsabilité des locataires actuels m'exaspère. Ils me donnent l'impression d'adolescents pleins de promesses qui refusent de quitter un domicile familial chaotique. Ils trop paresseux pour quitter leur confort, trop lâches pour affronter la vie et trop préoccupés par leur nombril pour partager leurs qualités.

Bien sûr, après des générations de vie carcérale, on finit même par apprécier sa prison, par lui trouver des avantages. On apprend à éviter les questions douloureuses, on s'installe dans une routine et on lie amitié avec les gardiens, espérant en tirer quelques faveurs. On développe même une philosophie: au cours de l'histoire, il paraît que certains détenus ont été libérés pour bonne conduite.
Je n'exagère pas. J'observe simplement l'état des choses sans succomber à la tentation d'y appliquer une couche de vernis.

Aujourd'hui, nous avons la possibilité de déchirer le voile d'illusions qu'on appelle "réalité historique". Nous en avons le pouvoir, ici et maintenant. Après tout, les prédateurs, reptiliens, Illuminati et autres vampires psychiques font partie du grand jeu de télé-réalité cosmique auquel nous participons tous. Ils sont aussi placés devant des choix, ils ne sont pas exemptés de transformation. Ils nous ont transmis leur psychologie, on peut les comprendre... A travers nos angoisses existentielles, on peut même ressentir la peur qu'ils éprouvent face au raz de marée de changement qui s'approche.

En quittant leur mode de pensée archaïque, ancré dans la zone du cerveau reptilien, nous pouvons démontrer que la vie est plus vaste que la survie, que la séparation n'existe pas et qu'en présence de l'amour, la peur s'évanouit.

L'histoire ne se répète pas plus que n'importe quelle autre mauvaise habitude. Il n'y a pas, il n'y a plus d'histoire. La situation actuelle est simplement une projection collective, la somme de nos choix quotidiens, répétés jour après jour. L'autre sur lequel ou laquelle nous rejetons la "faute" est un autre nous-même.

Pour éviter les bouleversements qu'entraine le changement, nous dépensons une précieuse énergie à consolider nos zones de confort. Nous choisissons quotidiennement l'ignorance, nous bâtissons des temples d'hypocrisie. Nous pensons : "après moi le déluge", tout en sachant bien que ce coup-ci, ça va pas marcher.
Depuis 1987, j'ai constaté que le court terme s'est de plus en plus rétréci. Dans les années 80, une échéance de 2 à 3 ans faisait encore partie du court terme. Aujourd'hui, c'est devenu du long terme. Maintenant, le court terme se mesure en semaines. Et nous fonctionnons tous au court terme, en économie, en politique ou dans vies personnelles qui rétrécissent chaque jour. D'ici à 2012, le contenu de notre quotidien va se rétrécir toujours plus, jusqu'à nous étouffer. Si nous restons fidèles au modèle historique.

Ces dernières années, nous avons encore pu croire que l'hypocrisie offrait des avantages et des bénéfices. Ce cap est dépassé. Nous récoltons maintenant les fruits pourris d'une vision du monde pourrie. Dorénavant, feindre l'ignorance ne nous apportera que davantage de misère.

Par pitié, cessons de colmater les brèches!

Lois, décrets, interdits, revendications, durcissement du contrôle: tout indique que nous écopons le navire en perdition qu'est notre civilisation. La prise de conscience tardive de l'état de notre planète et de nos sociétés a donné lieu à une multitude d'éruptions de ferveur militante, à une "mobilisation" des élus. C'est une fois de plus un kidnapping de notre attention.

Tous les problèmes auxquels nous sommes confrontés sont en réalité des déchirures de la grande illusion. Et comme par hasard, tout est fait pour nous encourager à colmater les brèches! Et comme par hasard, on s'empresse d'ignorer qu'aucun problème ne peut être résolu depuis le niveau de conscience qui l'a créé.

Alors s'il-vous-plait, ne vous faites pas avoir. Au risque de paraître totalement à côté de la plaque, célébrez chaque nouvelle brèche, chaque nouvelle déchirure. Dans son album "Ten New Songs", Leonard Cohen chante:

"Tout se fissure. C'est comme ça que la lumière pénètre".

Sortons de l'histoire. Allons surfer sur les vagues de la transformation.

Pour résumer: vous êtes invités à sortir de l'histoire

  • Notre civilisation se meurt; c'est le moment idéal pour mettre fin au jeu de Monopoly planétaire.
  • La transformation n'est pas facultative, mais chacun l'aborde à sa façon.
  • Si vous ne récupérez pas votre pouvoir, d'autres s'en chargeront.
  • Faites attention à ce qui essaie de se greffer sur votre attention.
  • Cessez de vous prendre pour de pauvres créatures physiques, ça n'est pas dans votre intérêt.
  • Vous êtes multidimensionnel(le). D'autres aspects de vous-même encouragent votre éveil.
  • C'est inutile de colmater les brèches. Célébrez plutôt les déchirures de l'illusion.
  • Plus l'illusion s'affaiblit, plus l'éveil est proche.
  • Le compte à rebours a commencé. Pour quelle version de la réalité allez-vous voter?

L'expérience qui pourrait transformer votre monde serait basée sur l'idée fondamentale que vous créez votre réalité personnelle et collective à partir de la nature de vos croyances, que tout existence est bénie et que le mal n'existe pas. Si ces idées étaient suivies individuellement et collectivement, alors les évidences découlant de vos sens physiques n'y trouveraient aucune contradiction. Ils percevraient que le monde est bon. C'est l'expérience qui n'a pas encore été tentée. Ce sont les vérités que vous devez apprendre.
– Seth

Pour poursuivre l'aventure...

Dans la section "Ressources" de ce site, vous retrouvez la plupart des liens internet et ouvrages conseillés, mais aussi d'autres pistes d'exploration et de réflexion. Jetez notamment un oeil aux chapitres "Science-fiction" et "Nouvelles inspirées". Aller à la section Ressources et liens.

Par ailleurs, je suis aussi disponible pour des séances individuelles de coaching. Consultez la page "Coaching".

Finalement, merci de m'avoir accompagné dans cette exploration. Vous l'avez compris, c'est aussi la vôtre. N'hésitez donc pas à l'enrichir de vos commentaires, ou à me contacter pour l'augmenter, pour corriger des imprécisions, ou simplement pour en parler. Et si d'aventure vous vous sentiez appelé(e) à traduire ce dossier, je serai heureux de les mettre en ligne pour rendre cette exploration multilingue.

Alain-Yan Mohr
Août 2005, révisé en novembre 2010

findelamascarade

Image: Hans Georg Leiendecker
 

Conditions de téléchargement de ce document en version PDF

Tout le monde n'aime pas lire et méditer devant un écran d'ordinateur. C'est pourquoi j'ai compilé une version PDF de cet exposé "Sortir de l'histoire", que vous pouvez imprimer et consulter hors ligne. Désavantage: vous perdrez l'interactivité offerte par la lecture en ligne.
Vous avez le droit de copier et de faire circuler ce document PDF "Sortir de l'histoire". Simplement, je vous demande de respecter ces quelques consignes:

  • Conservez le document dans son intégralité, y compris ces consignes.
    Indiquez clairement le lien vers le site qui présente cette visite.
  • Ne mettez pas ce document PDF en téléchargement sur d'autres sites, mais faites un lien sur cette page.

Merci.
Pour télécharger le document PDF "Sortir de l'histoire", cliquer ici.

Références

Introduction: Pourquoi "sortir de l'histoire"?

A propos de bulle, Robert A. Monroe a bien décrit le phénomène dans ses ouvrages, en la nommant la M-Band, pour Bande Humaine. Ses livres sont passionnants: Far Journeys, Journey Out of the Body et Ultimate Journey.
En français: Le voyage hors du corps, Editions Garancière. Fantastiques expériences de voyage astral, Editions Robert Laffont.

Préambule: Au fond - mais tout au fond - il n'y a pas de problème

A Course in Miracles - Arkhana Paperbacks, 1985, UK 1-85063-016-X
Un Cours en Miracles, Editions Octave, 2009.

Histoire, tendances et mensonges

Sur les manipulations de la réalité dans la religion chrétienne:

  • Les Mensonges de la Bible, du Coran et de la Torah, de Claude Traks
    Commande sur Amazon
  • Les livres de Laurence Gardner: Bloodline of the Holy Grail, Genesis of the Grail Kings, Battam Press
    En français: Le Graal et la lignée royale du Christ : La descendance cachée du Christ enfin révélée, Ed. Dervy.
    Le site de Laurence Gardner: http://graal.co.uk/
  • Sur l'Ancien Testament: Genesis Revisited - Zecharia Sitchin - Avon Books
    En français, celui là n'est pas traduit, mais il y en a d'autres: Sitchin sur Amazon.fr
    Site de Sitchin: http://www.sitchin.com/
  • The Messianic Legacy - M. Baigent, R. Leight & H. Lincoln - Arrow

Sur l'histoire humaine au sens plus large

  • L'ancien secret de la Fleur de Vie, tome 1 et 2 - Drunvalo Melchizedek - Ariane Editions
  • The Ancient Secret of the Flower of Life, tome 1 & 2 - Drunvalo Melchizedek - Light Technology Publishing

Sur la manipulation de la réalité en général

  • Le DVD Dark City - Entertainment in Video
  • La trilogie de Matrix - Warner home Video
  • Le site de Sytinet, Quantité phénoménale d'infos sur l'état du monde, les joueurs du monde, les futurs potentiels de ce monde et la situation politique.
  • Le site des Messagers du temps, des recherches poussées sur nos origines et les manipulations en général.
  • Le site de Cassiopaea, The Aurora Journal

Par où commencer?

Origines, voisinage stellaire, influences ET:

  • The Sirius Connection - Murry Hope - Element
  • The Gods of Eden - William Bramley - Avon Books
  • The Prism of Lyra - Lyssa Royal and Ken Priest - Light Technology- Leur site
  • Recherche du message des dauphins ou l'Hypothèse cétacés : Ou comment on en est arrivé là et Comment s'en sortir, de Claude Traks
  • Les livres et vidéos de David Icke, certains traduits en français:
    Children of the Matrix - David Icke - Bridge of Love
    Le plus grand secret, tome 1 et 2 - David Icke - Louise Couteau Editrice
    Icke révèle en détail comment les mêmes lignées ont contrôlé la planète durant des milliers d'années. Comment elles ont créé les principales religions et réprimé les connaissances spirituelles et ésotériques qui vont libérer l'humanité de ses prisons mentale et émotionnelle.
    Reptilian Agenda, David Icke & Credo Mutwa, VHS 2 Tape Set - Video - Bridge of Love
    Revelations of a Mother Goddess, David Icke & Arizona Wilder, VHS Video Tape - Bridge of Love
    Le site de David Icke
  • La série de livres de Zecharia Sitchin, sur la civilisation sumérienne etc.
    La Douzième planète. Zecharia Sitchin - Louise Couteau Editrice
    The Earth Chronicles, The 12th Planet - Zecharia Sitchin - Avon Books
    The Earth Chronicles, The Stairway to Heaven - Zecharia Sitchin - Avon Books
    The Earth Chronicles, The Wars of God and Men - Zecharia Sitchin - Avon Books
    The Earth Chronicles, The Lost Realms - Zecharia Sitchin - Avon Books
    The Earth Chronicles, When Time Began - Zecharia Sitchin - Avon Books
    Divine Encounters - Zecharia Sitchin - Avon Books
    Genesis Revisited - Zecharia Sitchin - Avon Books
    Le site de Sitchin
  • The disclosure Project (Le Projet Révélation) de Steven Greer.
    Le site du projet, avec une quantité d'infos à télécharger, voir, lire, écouter.
    La vidéo d'une conférence de presse est visible en ligne ou téléchargeable: C'est là.
  • Historical UFOs and artwork
    Une galerie des UFOS dans l'art et dans l'histoire.
  • Le site découvertes impossibles, et particulièrement la section Paleo.
  • Le site "Conspirovniscience", qui propose ce que son nom indique.
    Aller sur le site..
  • Le site Infomystères, qui comporte de nombreux dossiers intéressants. Aller sur le site.
  • L'ancien secret de la Fleur de Vie, tome 1 et 2 - Drunvalo Melchizedek - Ariane Editions
  • The Ancient Secret of the Flower of Life, tome 1 & 2 - Drunvalo Melchizedek - Light Technology Publishing
  • Le DVD Dark City - Entertainment in Video
  • La série TV de Spielberg, Taken, en français, Disparition
  • Le film de John Travolta, Battlefiled Earth,.
  • La trilogie de Matrix - Warner home Video
  • Le site de Sytinet, Quantité phénoménale d'infos sur l'état du monde, les joueurs du monde, les futurs potentiels de ce monde et la situation politique.
  • Le site de Cassiopaea, The Aurora Journal

Parasitage multidimensionnel

  • Les livres et vidéos de David Icke, certains traduits en français:
    - Children of the Matrix - David Icke - Bridge of Love
    - Le plus grand secret, tome 1 et 2 - David Icke - Louise Couteau Editrice
    Icke révèle en détail comment les mêmes lignées ont contrôlé la planète durant des milliers d'années. Comment elles ont créé les principales religions et réprimé les connaissances spirituelles et ésotériques qui vont libérer l'humanité de ses prisons mentale et émotionnelle.
    - Reptilian Agenda, David Icke & Credo Mutwa, VHS 2 Tape Set - Video - Bridge of Love
    - Revelations of a Mother Goddess, David Icke & Arizona Wilder, VHS Video Tape - Bridge of Love
    Le site de David Icke
  • The Gods of Eden - William Bramley - Avon Books
  • Le site "Conspirovniscience", qui propose ce que son nom indique.
    Aller sur le site..
  • Pour se libérer de la matrice, de Claude Traks.
  • L'ancien secret de la Fleur de Vie, tome 1 et 2 - Drunvalo Melchizedek - Ariane Editions
  • The Ancient Secret of the Flower of Life, tome 1 & 2 - Drunvalo Melchizedek - Light Technology Publishing
  • Le DVD Dark City - Entertainment in Video
  • La trilogie de Matrix - Warner home Video
  • Le site de Sytinet, Quantité phénoménale d'infos sur l'état du monde, les joueurs du monde, les futurs potentiels de ce monde et la situation politique.
  • Le site des Messagers du temps, des recherches poussées sur nos origines et les manipulations en général.
  • Le site de Cassiopaea, The Aurora Journal
  • Aussi de bons articles dans le magazine Nexus (en anglais) ou dans sa version française

La situation actuelle

  • Là encore, les livres et vidéos de David Icke, certains traduits en français:
    - Children of the Matrix - David Icke - Bridge of Love
    - Le plus grand secret, tome 1 et 2 - David Icke - Louise Couteau Editrice
    Le site de David Icke
  • Leading Edge Research Group: une énorme quantité d'infos de qualité
  • The Gods of Eden - William Bramley - Avon Books, pour ses excellents chapitres sur l'histoire de la finance
  • L'ancien secret de la Fleur de Vie, tome 1 et 2 - Drunvalo Melchizedek - Ariane Editions
  • The Ancient Secret of the Flower of Life, tome 1 & 2 - Drunvalo Melchizedek - Light Technology Publishing
  • Onnouscachetout.com: Diffuser et divulguer des informations jugées pertinentes.
  • Le site de Sytinet, Quantité phénoménale d'infos sur l'état du monde, les joueurs du monde, les futurs potentiels de ce monde et la situation politique.
  • Beaucoup d'articles intéressants dans le magazine Nexus (en anglais) ou dans sa version française
  • Top secret, magazine français
  • Conspiration CC, un site français sur la conspiration. Le problème, c'est qu'ils en font trop...
  • Le texte "Armes silencieuses pour guerres silencieuses" (Lire dans une nouvelle fenêtre, télécharger le doc. PDF).

Des sites de medias encore libres, ou d'observation de l'actualité

Les outils du conditionnement

A propos d'éducation

A propos d'images, de stéréotypes, de publicité

Sur les conditionnements et leurs effets, en général

Transformations

  • AHA! the realization book - Vywamus through Janet McClure - Light Techlonogy Publishing
    Excellentes descriptions de a psyché humaine et du contexte multidimensionnel de notre expérience (Anglais).
    Scopes of dimensions - Vywamus through Janet McClure - Light Techlonogy Publishing
    Une des meilleures descriptions des dimensions dans lesquelles nous vivons (Anglais).
    Site de Vywamus
  • Dernières pièces du puzzle - Objectif 2012 : La mission spirituelle de l'Europe et de la France, de Claude Traks.
  • Oversoul Seven Triology, Jane Roberts. (Anglais)
    Un roman hilarant sur ce qui arrive à nos différents sois incarnés simultanément dans le temps.
  • L'étude de Alexey Dmitriev et son équipe: Planetophysical state of the Earth and life (anglais: télécharger.)
  • Ananda's site: Tons of material on what is happening on Earth and in a much broader galacic context. Site
  • L'éveil au point Zéro - Gregg Braden - Ariane
    D'excellentes explications sur les changements dimensionnels en cours et sur l'importance de la compassion dans ce processus.
    Awakening to Zero Point - Gregg Braden - Radio Bookstore Press
    Another great demonstration of the coming dimensional changes, and the importance of compassion.
    Marcher entre les mondes, la science de la compassion, Gregg Bradden, Editions Ariane
    Walking Between Worlds - Gregg Braden - Radio Bookstore Press
    Site
  • Lightbody : un aperçu du processus global de transmutation. Reindjen Anselmi. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    Il existe une version PDF de ce livre, chez Arbre d'Or
  • The Pleiadian Agenda - Barbara Hand Clow - Bear & Co, 95. Site
  • Carl Johan Calleman, Author of Solving the Greatest Mystery of Our Time: The Mayan Calendar and The Mayan Calendar and the Transformation of Consciousness
    Site
  • Walking Up in Time: Finding Inner Peace in Times of Accelerating Change - Peter Russell - Origin Press Inc.
    La Terre s'éveille, les sauts évolutifs de Gaïa - Le Souffle d'Or
    The Global Brain, The Awakening Earth. Peter Russel
  • What is Lightbody? - Archangel Ariel channeled by Tashira- Tachi-ren - Oughten House Publications
    You are mutating : how to proceed.
  • An Ascension Handbook - Serapis Channeled by Tony Stubbs - Oughten House Publications
    You are mutating : how to proceed.
  • The Mayan Factor, the path beyond technology - José Argüelles - Bear & Co, Santa Fe
    A complex account on the Maya's calendar significance for our time, and explanation of the 2012 end of time.
  • Le temps du changement - Fritjof Capra - Du Rocher
    The Turning Point - Fritjof Capra - Flamingo
  • Semence d'Etoile II, Ken Carey, Le Souffle d'Or , France
    Starseed, the Third Millennium. Ken Carey, HarperCollins
    Le retour du peuple des oiseaux - Ken Carey, Le Souffle d'Or
    The Return of the Bird Tribes - Ken Carey - HarperCollins
  • You are becoming a galactic human - Sheldon Nidle, SEE Publishing Co
    An interesting point of view on the present changes.
  • Kryeon I, La graduation des temps, - Kryon, Lee Carroll - Ed. Ariane
    The End Times - Kryon, Lee Carroll - The Kryon Writings Publisher
    Kryeon II, Aller au delà de l'Humain - Kryon, Lee Carroll - Ed. Ariane
    Don't think like a Human! Book II - Kryon, Lee Carroll - The Kryon Writings Publisher
    Alchemy of the Human Spirit, Book III - Kryon, Lee Carroll - The Kryon Writings Publisher
    Kryeon III, L'Alchimie de l'esprit Humain - Kryon, Lee Carroll - Ed. Ariane
  • La Vie sans mort - Satprem/Venet - Ed. R.Laffont
    Mère, l'Espèce Nouvelle - Satprem - Laffont
  • L'ancien secret de la Fleur de Vie, tome 1 et 2 - Drunvalo Melchizedek - Ariane Editions
    The Ancient Secret of the Flower of Life, tome 1 & 2 - Drunvalo Melchizedek - Light Technology Publishing
  • Kiara Windrider, Author of Doorway to Eternity: A Guide to Planetary Ascension. He has long been interested in understanding planetary and cosmic cycles, and their relevance to our journey of awakening. Son site
  • The Experience Festival: A huge site on the cosmic changes at hand: Site
  • Star Kids: Les enfants des étoiles sont parmis nous: Site
  • SytiNet: Quantité phénoménale d'infos sur l'état du monde, les joueurs du monde, les futurs potentiels de ce monde et la situation politique.: Site

Eveil

  • A Course in Miracles - Arkhana Paperbacks, 1985, UK 1-85063-016-X
    The Christian absolute way of putting into pieces the paradim of separation and reinstating the wholeness of Love. Site
  • L'esprit caché de la liberté. Lama Tarthang Tulkou. Spiritualités vivantes, Albin Michel. Un ouvrage parfait pour approfondir la nature de l'attention.
  • ...Nos pensées créent le monde; Comment les sciences de pointe conduisent à une nouvelle métaphysique. Martine Castello et Vahé Zartarian - Laffont. Site
  • The holographic paradigm and other paradoxes - Ken Wilber - Shambala
    A good description of what it means to live into an holographic universe. Site
  • La nature de la réalité personnelle. Seth/Jane Roberts
    Un travail de pionniers. Essentiel pour comprendre le rôle central des croyances dans votre vie. Ed. de Mortagne
    The Nature of Personal Reality: A Seth Book - Jane Roberts
    THE pionneering work. A must read if you want to know the central role of beliefs in your life.
    The "Unknown" Reality, Volumes I & II - Seth & Jane Roberts
    Dreams, "Evolution," and Value Fulfillment, Volumes I & II - Seth & Jane Roberts
    Evénements collectifs - Seth & Jane Roberts. Ed. de Mortagne
    The Individual & the Nature of Mass Events - Seth & Jane Roberts - Prentice Hall Press, NY, 1987
    The magical approach - Seth & Jane Roberts
    The Nature of the Psyche: Its Human Expression - Jane Roberts
    Adventures in Consciousness: An Introduction to Aspect Psychology - Jane Roberts
    Psychic Politics: An Aspect Psychology Book - Jane Roberts
    The God of Jane: A Psychic Manifesto - Jane Roberts
    If We Live Again: Or, Public Magic and Private Love - Jane Roberts
    Site
  • Livre Tibétain de la vie et de la mort. Sogyal Rimpoche. Ed. de la table ronde. Site
  • Shambala, La voie Sacrée du Guerrier. Chôgyam Trungpa. Edieur: Points Sagesse. Site
  • When all things fall apart. Pema Chodrôn. Shamballa. Site
  • Le serpent Cosmique; ADN et les origines de la connaissance - Jeremy Narby
    The Cosmic serpent; DNA and the origins of knowledge - Jeremy Narby - Phoenix
  • Le phénomène humain - Theilard de Chardin - Points Seuil.
  • The human phenomenon - Theilard de Chardin - Brighten, Portland, Academic Press.
  • Total Freedom - J. Krishnamurti - Harper Collins
  • AHA! the realization book - Vywamus through Janet McClure - Light Techlonogy Publishing
    Vywamus is excellent in his descriptions of human psyche's behaviors and in painting the multidimensional framework of our experience.
    Scopes of dimensions - Vywamus through Janet McClure - Light Techlonogy Publishing
    One of the best explanation of the various dimensions we live in.
    The source adventure - Vywamus through Janet McClure - Light Techlonogy Publishing
    You remember how this whole universal story started and unfolded?
    Site
  • Ramtha - Créer la réalité personnelle. Commande sur leur site.
    Une oeuvre d'art dans la description de la création de la réalité personnelle, du point de vue de Ramtha. Mais je ne recommande PAS le reste de leurs matériaux, plus polluants que libérateurs.
    Ramtha - Creating Personal Reality. Order on their site.
    A masterwork in the description of the creation of personal reality, from a Ramtha point of view. But I do NOT reccommand their other materials, it's more brainwashing than brainhealing.
  • Infinite Love is the Only Truth, everything else is illusion, David Icke - Bridge of Love
  • L'ancien secret de la Fleur de Vie, tome 1 et 2 - Drunvalo Melchizedek - Ariane Editions
  • Le site de Sytinet, voir les sections sur le potentiel humain.

Coaching

coaching1On fait régulièrement des mises à jour de nos ordinateurs, mais trop rarement des valeurs, des croyances et des logiques sous-jacentes qui modèlent notre vie...

Sortir de l'histoire

iconeexitInvestigation sur l'histoire humaine pour vous aider à faire le ménage dans votre esprit et vos habitudes. Autrement dit, une invitation à sortir de l'histoire...

Ressources

iconedevirtuelDes ouvrages, des sites, des liens, des films sur différents sujets, de la vie courante à des aides techniques et à des réflexions sur la transformation du monde...

Prestations & services

consulting iconcoaching-a  web design  iconesolutions

 

Conseil, création de sites internet, environnements de gestion personnalisés, coaching...: nous vous proposons des solutions adaptées à vos besoins!

Contact

36, chemin de la Rosette
CH - 1996 Basse-Nendaz
Tél fixe: 0041 (0)27 288 7701

Newsletter