Si l’idée de la scolarisation obligatoire partait de bonnes intentions du temps de Charlemagne, l’école est vite devenue l’instrument premier du formatage des consciences. Encore aujourd’hui, les systèmes d’éducation s’inspirent directement du modèle prussien du 18e siècle: l’enfant est un matériau à mouler pour en faire un instrument docile et productif aux mains des élites.

danger ecoleSi l’idée de la scolarisation obligatoire partait de bonnes intentions du temps de Charlemagne, l’école est vite devenue l’instrument premier du formatage des consciences. Encore aujourd’hui, les systèmes d’éducation s’inspirent directement du modèle prussien du 18e siècle: l’enfant est un matériau à mouler pour en faire un instrument docile et productif aux mains des élites.

Par les temps qui courent, une réforme fondamentale des principes qui sous-tendent nos systèmes éducatifs devrait être une priorité absolue, afin de préparer notre jeunesse aux incroyables défis des années à venir.

Dans ce processus de réforme éducative, la première étape consiste à reconnaître que l’école d’aujourd’hui est devenue dangereuse, car elle perpétue des concepts d’un autre âge – qui se sont révélés nocifs pour toute vie – au lieu d’encourager les élèves à remettre en question le paradigme actuel.

Pourtant, il y a de l’espoir. Certains responsables locaux, comme ceux de Conthey, une localité proche de Sion, semblent avoir compris la première partie du message: l’école est dangereuse.

Vous ne me croyez pas? Regardez la photo...