Parmi tous les écrits sur l’appauvrissement de la communauté de nos jours aux Etats-Unis, voici un livre qui met en relief l’aptitude des collectivités locales à guérir depuis l’intérieur. La société négligente montre comment des communautés compétentes ont été envahies, capturées et colonisées par les services professionnels.

Et maintenant, un peu de pub, vu que j’ai aussi traduit cet excellent livre...

societenegParmi tous les écrits sur l’appauvrissement de la communauté de nos jours aux Etats-Unis, voici un livre qui met en relief l’aptitude des collectivités locales à guérir depuis l’intérieur.

La société négligente montre comment des communautés compétentes ont été envahies, capturées et colonisées par les services professionnels - avec des résultats dévastateurs. Bouleversé par ces services sociaux, l’esprit de communauté chancelle : des familles s’effondrent, les écoles échouent, la violence se répand, les systèmes médicaux se développement de manière incontrôlable. “L’ennemi n’est pas la pauvreté ou la maladie,” écrit l’auteur. “L’ennemi est un ensemble d’intérêts qui ont besoin de notre dépendance sous un masque de service.”

John McKnight nous raconte comment les meilleurs efforts des experts pour reconstruire et revitaliser la communaut é sont en réalité en train de la détruire. McKnight s’intéresse à quatre aspects “contrefaits” de la société : le professionnalisme, la médecine, les systèmes de services humains et le système de justice criminelle. Les racines idéologiques de la plupart des services humains provenant d’un idéal religieux, le livre conclut avec une réflexion sur la notion de service chrétien et comment il s’est transformé en négligence.

La réforme de nos institutions de services humains ne marchera pas, averti McKnight. Ces systèmes en font trop, interviennent où ils sont inefficaces et tentent de substituer des qualités humaines irremplaçables par des services. Plutôt que par l’augmentation du nombre ou de la qualité des services, ce livre démontre que la résolution de la plupart des problèmes sociaux de l’Amérique repose sur le pouvoir des communautés locale de citoyens.

JOHN McKnight a travaillé avec des communautés dans tous les Etats-Unis et le Canada. Il est coauteur de Community Building from the Inside Out, un manuel pour organisateurs de communauté. Il est directeur du Programme de Recherche sur les Communautés au Center for Urban Affairs and Policy Research à la Northwestern University, et enseigne également à l’Ecole du Langage et à l’Ecole d’Education et de Politique Sociale.

Et quelques témoignages :

"McKnight est un conteur, un philosophe politique, un prophète et un activiste. Dans cet ouvrage d’une sagesse irrésistible, les communautés démocratiques prennent vie au travers des relations forgées sur l’enclume de l’attention et du consentement. Agir au sein de la communauté, insisite-t-il, c’est entreprendre une tâche concrète, et non un voyage sentimental. C’est un travail pour les citoyens, les quartiers, les familles et les amis." - Jean Bethke Elshtain, Professeur d’Ethique Laura Spelman Rockefeller, Université de Chicago, et auteur de Democracy on Trial et Woman and War.

"Les idées de McKnight on fait leur chemin aux Etats-Unis. Son affirmation que "le soin est le masque de l’amour" a changé mon attitude et celle de beaucoup d’autres. La plupart des professionnels reconnaissent qu’ils ont goûté ce matériel, mais ne l’ont pas encore avalé. Maintenant que le budget fédéral - et non plus seulement la santé des gens - dépend de l’acceptation des idées pleines de bon sens de McKnight, cela vaut un débat à l’échelon national". Ivan Illich

"La société négligente de John McKnight est une percée, tant dans sa critique des pratiques professionnelles que dans sa profonde compréhension du rôle de la communauté comme agent d’assistance. McKnight fait une analyse brillante du système de justice criminelle et propose une vision du monde riche et constructive. Son chapitre sur l’agenda post-Alinsky est particulièrement stimulant." Frank Riessman, Directeur, Nationalé Self-Help Clearinghouse, Editeur en chef du magazine Social Policy.

"Enfin, la voix de la raison résonne au-dessus du barouf technologique qui a caractérisé le débat nmational sur la santé, l’assistance publique et le crime. L’analyse de John McKnight va rendre la Gauche confuse et déconcerter la Droite. La lecture deLa Société Négligente devrait être requise pour tous les avocats, médecins, travailleurs sociaux, agents de probation, puériculteurs et agenst de police du pays." Jérôme G. Miller, D.S.W., L.C.S.W., Président, National Center on Institutions and Alternatives.

"Dans La Société Négligente, John McKnight va bien plus profond que dans les discussions traditionnelles sur les réformes de l’assistance sociale, et identifie le coeur de l’échec du système actuel..Son exploration du problème et les solutions qu’il propose sont perspicaces, et étincellent d’images qui réverbèrent son message bien après que le livre soit fini. En une période de tourbnant critique, l’analyse de La Société Négligente va laisser son empreinte sur toutes les considérations futures sur la réforme de l’assitance publique et de la revitalisation de la communauté." Robert Woodson SR, Président et fondateur du National Center for Neighborhood Enterprise.

Tout renseignement ou commande directement aux :
EDITIONS DES DEUX CONTINENTS 
CP 666 - 1211 GENEVE 4 - Suisse
Tél. : 022/328 74 83
Fax : 022/781.60.55
Ou sur leur site internet.