Cette page est dédiée à Giulia, un être exceptionnel qui, pendant 14 ans, s'est déguisé en Cocker Spaniel pour nous inonder de tendresse et nous enseigner l'amour sans conditions. Elle a quitté son déguisement canin début novembre 2000, comme elle nous l'avait annoncé, pour retrouver l'état sans entraves de sa dimension lumineuse. 

Bienvenue à tous les êtres!

Cette page est dédiée à Giulia, un être exceptionnel qui, pendant 14 ans, s'est déguisé en Cocker Spaniel pour nous inonder de tendresse et nous enseigner l'amour sans conditions. Elle a quitté son déguisement canin début novembre 2000, comme elle nous l'avait annoncé, pour retrouver l'état sans entraves de sa dimension lumineuse. Après son départ, nous avons décidé de compléter ses pages en racontant son histoire. Toutefois, ne prenez pas tout cela sérieusement, ça la dérangerait.
Explorez à votre guise, mais ne pissez pas dans les coins de la page. De plus, comme nous allons bientôt rencontrer des tas d'êtres différents provenant de toute la galaxie, voilà une bonne occasion pour exercer la communication interespèces.
Alain-Yan & Barbara

Cette histoire est disponible en format PDF: Giulia PDF

IL ETAIT UNE FOIS...

Giulia est née à Ascona, Tessin, dans la partie italienne de la Suisse, au début février 1987. Le début de sa vie a été assez difficile. Barbara travailait comme gouvernante dans une maison remplie d'adolescents déchaînés. Un de ceux-ci a fait un méchant cadeau d'anniversaire à une de ses copines : une toute jeune cocker spaniel appelée Giulia. Il savait fort bien que sa copine ne pourrait pas avoir d'animaux là où elle vivait, alors Giulia s'est trouvée larguée au milieu de cette troupe d'adolescents turbulents.

Dans cette énergie frénétique, Giulia est allée droit vers Barbara pour chercher protection et réconfort. Une relation bien particulière avait commencé : elle avait trouvé quelqu'un qui la respectait comme être à part entière et non comme une gentille bestiole de compagnie. Appréciant pleinement sa nouvelle situation, Giulia a apporté son inimitable touche à tous les événements possibles.

giulia1

Dans sa seconde année, apparemment pressée d'en finir avec les nécessités biologiques, Giulia se trouva un beau mâle dans le voisinage et quelques mois plus tard, donna naissance à sept petits cockers. Elle les éleva et dès qu'ils furent partis, elle se désintéressa totalement de tout chien mâle - elle avait rempli sa tâche, merci.

giulia2

A la fin des années 80, Barbara a déménagé à Berne et, évidemment, Giulia est partie avec elle. Elle a apprécié son séjour bernois, vivant finalement dans un environnement calme et propice au rêve et à la méditation, sans être constamment dérangée. C'est aussi à cette période qu'elle s'est fait stériliser. La photo ci-dessous est juste après l'opération. C'est aussi l'époque où Giulia rencontre Alain-Yan, quoique furtivement, avant qu'il s'en aille avec Barbara aux Etats-Unis. Durant notre séjour américain, Giulia est restée dans sa maison bernoise en compagnie d'un charmant couple portuguais, et s'est trouvée très occupée à enseigner la vie à un jeune labrador.

giulia3

Le temps du voyage

giulia4A notre retour des Etats-Unis, le temps du voyage arriva. Toutes nos possessions tenaient dans quelques valises qui rentraient facilement dans notre voiture. Alors Bluette, la Honda Cosmique, devint l'habitation préférée de Giulia (et ce, jusqu'à ses derniers jours et minutes). Elle a voyagé avec nous à travers la Suisse, l'Italie et le sud de la France où nous sommes restés un bon moment. C'est là qu'elle a rencontré Twinny, une chienne Jack Russell, et qu'elle est devenue son mentor. Lorsque nous étions en Camargue, Giulia et Twinny disparaissaient pendant des heures dans les champs et les vignes, courant après les lièvres et d'autres animaux sauvages - sans jamais en attrapper un seul. S'il y avait un élément dans lequel elle était totalement heureuse, c'est l'eau.

Océan, mer,lac, rivière ou même marais puants (...), elle ne ratait jamais une occasion de s'y plonger. lorsque nous vivions à Genève, elle sautait chaque jour dans le Rhône et nageait contre-courant une heure par jour, de mars à novembre.

giulia5

On ne voit bien qu'avec le coeur...

C'est suite à une de ses baignades que Giulia est devenue aveugle. Elle avait l'habitude de se sécher en se roulant dans l'herbe. Un samedi soir, avec ce système, elle s'est planté des épines dans l'oreille profonde.

Nous avons fonçé chez le vétérinaire de garde qui a du l'endormir avec un narcotique qui provoque un coma diabétique. Un méchant coup sur le pancréas. La vétérinaire n'a pas attendu notre retour pour administrer l'antidote qui devait la réveiller. Quelques semaines après ces deux chocs combinés, Giulia commençait à souffrir de la cataracte. La cataracte devint si forte que nous avons essayé de l'aider avec une opération chirugicale, mais sans résultats. Ses yeux n'étaient plus irrigués. Alors commença pour elle une période d'adaptation, où elle se cognait partout jusqu'à avoir recréé une nouvelle carte topographique des lieux basée sur d'autres sens.

giulia6

En octobre 98, nous avons contacté une "animal communicator" via internet. Nous voulions en savoir plus sur sa cécité et étions curieux de ce que Giulia avait à dire sur sa situation, d'avoir un autre feedback qui complète nos propres perceptions. Voici une version abrégée de ce que nous avons reçu de Danielle Daoust :

" Giulia a délibérément choisi sa cécité dans cette vie - et elle peut être très déterminée quand elle veut se faire entendre. Elle a été très claire sur un certain nombre de choses et avait beaucoup à dire. Sa cécité était un choix délibéré, Giulia est une créature très évoluée qui a choisi un ensemble de circonstances avant de venir en ce monde pour l'aider à plonger en elle-même etdécouvrir ses "sentiments". La cécité ne semble pas tellement la gêner, même si ses yeux l'irritent parfois.

Pourtant, son message principal est qu'elle a délibérémment choisi d'être avec vous, sachant que cela l'aiderait beaucoup à accomplir son dessein - je sens aussi qu'elle a déjà été avec vous dans une autre vie, et qu'elle est revenue compléter sa mission - je sens un instant de reconnaissance immédiate lorsqu'elle vous a retrouvés, et un grand soulagement. Elle semble avoir été très inquiète de ne pas vous retrouver (y avait-il des événements bizzares dans la manière dont vous vous êtes retrouvés ?). En fait, ses anges et les vôtres ont du travailler dur pour 'arranger la rencontre'.

giulia7

Ce que j'ai ressenti, c'est que peu importe comment sa vie a commencé, elle n'était pas heureuse et n'aimait pas ce qu'elle voyait autour d'elle. Elle s'attendait à ce que la rencontre se passe autrement... C'est une chienne dotée d'une intelligence et d'un pouvoir considérables... Avant de venir, elle a choisi une race et une structure génétique qui lui permettent de devenir aveugle facilement, puis lorsque l'heure est venue, elle a littéralement appelé cette cécité pour provoquer un changement dans sa vie - et celle de ses maîtres... A nouveau, je sens ce soulagement qu'elle a eu de vous retrouver, tout particulièrement du fait qu'elle savait que vous l'aideriez à s'accomplir - et que son objectif était d'apprendre à ressentir depuis l'intérieur, à se fonder sur sa connaissance intérieure sans être distraite par les événements extérieurs.

Elle m'a aussi dit à plusieurs reprises qu'il lui restait deux ans sur son horloge interne - et qu'à la fin de l'an 2000 elle serait prête à partir. Je dois vous dire qu'elle a fortement insisté pour que je vous dise qu'elle partirait à ce moment là. Elle souhaite vous y préparer - quand le déclin s'ammorcera, tout pourra aller très vite, et elle m'a répété à plusieurs reprises qu'elle ne veut aucun acharnement thérapeutique lorsqu'elle sera prête à partir... elle sera prête à partir.

giulia8

Elle m'a aussi dit qu'elle est un peu fatiguée - des douleurs dans les jointures, et particulièrement au bas du dos. Si elle apprécie toujours ses promenades, elle souhaite ne plus aller trop loin.

Oui, vous l'avez aidée dans son évolution et continuez à le faire... énormément. En fait, c'est grâce à vous qu'elle a été capable d'accomplir ses objectifs de vie - son intention d'apprendre à communiquer depuis un niveau beaucoup plus profond. Elle apprécie ce développement de sa sensibilité et ce que cela lui apporte... Un dernier commentaire - comme je l'ai dit au début, Giulia est très bavarde et a su communiquer très facilement et clairement avec moi. Un des messages qu'elle souhaitait aussi faire passer, c'est qu'elle vous parle beaucoup, et vous demande de bien écouter. Les animaux nous parlent souvent d'une voix douce et calme - on peut facilement croire que c'est notre imagination, mais Giulia me dit qu'elle est souvent dans votre esprit et dans vore coeur, et qu'il est facile de vous faire comprendre ce qu'elle pense et ce dont elle a besoin..."

Durant toutes ces années, Giulia a partagé notre vie comme un être à part entière. Parfois, nous rigolions très fort en pensant aux milliards de dollars que les scientifiques dépensent pour tenter de localiser des intelligences non-humaines dans le cosmos, avec des programmes comme SETI. Il est souvent si difficile de voir ce qui est juste sous notre nez...

Allemagne, Autriche, Normandie, Italie, Grèce... elle a voyagé partout avec nous. Nous avons toujours choisi des destinations atteignables en voiture, car il était impensable de la mettre en cage dans la soute d'un avion. Elle n'aurait ni compris, ni supporté, sans parler de nous-mêmes...

Nous avons organisé, donné ou participé à de nombreux sémninaires et ateliers. Elle était complètement participante, et jouait le rôle de baromètre énergétique, sachant toujours aller vers ceux qui passaient des moments difficiles...

Au printemps 2000, nous avons contacté Helen Gerber de Berne, une vétérinaire formée aux USA comme animal communicator. Comme elle commençait à donner des cours de communication animale, nous voulions nous faire une idée et avons arrangé un entretien entre elle et Giulia, envisageant d'organiser quelques séminaires... Voici le résumé de l'entretien téléphonique avec Helen :

Tout dabord, Giulia était heureuse de rencontrer une animal communicator en Suisse.Il y a beaucoup à faire ici, dit-elle. Parlant de son départ, elle annonça qu'elle gardait la date ouverte, parce qu'elle avait encore des choses à finir. Avant de préciser : une fois qu'elle aura laissé son corps, elle procédera à un passage en revue, avant de décider quoi entreprendre de nouveau. Puis, avec un sourire malicieux, Giulia souligna : souvenez-vous, je suis une source de sagesse ! Parlant de notre évolution, elle dit beaucoup apprécier que nous étudions et lisions autant, que nous soyions "en chemin" - puis ajouta que nous serons sur ce chemin pour encore un bon bout de temps... Evoquant les grands changements à venir, elle suggéra de ne pas s'en faire, de simplement se relaxer et d'apprécier l'expérience.

Lorsque nous lui avons demandé si les essences florales qu'on lui donnait lui convenaient, elle a répondu : oui, ça va, mais il y a des choses plus intéressantes à aborder que l'état de mon corps. Je dors autant parce que c'est beaucoup plus facile pour moi d'être sans ce corps. Nous avons demandé si nous pouvions faire quelque chose d'autre pour elle, elle a dit non, merci, c'est OK, mais Barbara qui a un si grand coeur devrait commencer à s'occuper un peu plus d'elle-même. Et nous devrions boire des vins rouges de haute qualité ou biologiques. Parlant de notre déménagement à Haute-Nendaz, elle confia que c'était un peu dommage de quitter Genève, car c'est une ville avec beaucoup d'eau et de culture, un véritable vortex d'énergie très actif où les pensées sont amplifiées. mais elle était contente que nous quittions l'immeuble dans lequel nous vivions, car, dit-elle, c'est une vraie boîte d'ignorants. Puis elle poursuivi : L'endroit dans lequel nous allons est une vraie île d'énergie mystique. Soyez prudents au départ avec ces énergies, parce que les chalets sont bâtis directement sur la roche. Quand on lui a demandé pourquoi elle n'aimait pas la compagnie des autres chiens, elle dit qu'elle les avait toujours trouvé ennuyeux, mais que maintenant, cela la stressait vraiment.

Finalement, elle confia qu'elle appréciait énormément que nous la gardions toujours dans notre coeur et dans notre esprit, et qu'elle aimait pouvoir communiquer avec nous si facilement.

Mission accomplie...

Puis vint le mois de mai, et notre déménagement de Genève à Haute-Nendaz, dans les montagnes valaisannes. Le grand chalet étant encore en travaux pour restauration, nous nous sommes installés dans le petit chalet, et Giulia a trouvé ses marques, happy like a dog. Elle a rapidement trouvé les endroits intéressants pour ses promenades matinales, les meilleurs endroits pour renifler les news du matin, et elle s'est joyeusement promenée avec ses amis humains. Nous étions très heureux de lui offrir toute cette nature, après tant d'années en appartement. Pourtant, nous la voyions glisser doucement sur la pente descendante, squattant les meilleurs fauteuils pour y dormir et rêver la plupart du temps.

L'été passa, et le 10 octobre, soudainement, elle montra des signes de grande fatigue et eut l'air très malade. Elle ne voulait plus manger ni bouger, mais encore plus préoccupant, sa présence avait presque disparu. Nous sommes allés chez le vet pour contrôler son état physique, et avons demandé à une autre amie animal communicator, Vanna Maria Tatti, de vérifier ce qui se passait avec ce cher grand Petit Etre. Le vet diagnostiqua une importante infection et lui donna des antibiotiques légers. Vanna eu une longue conversation avec elle, dont voici les points principaux.

" Giulia m'est apparue très alerte, éveillée et consciente. En fait, la vibration de son esprit est beaucoup plus rapide que celle de son corps. Ce fossé entre le corps et l'esprit a toujours existé, et elle a toujours du faire avec. Dans le passé, elle pouvait contrôler cette disparité qui représente une problématique importante de sa vie, quelque chose qu'elle est venue apprendre. Mais maintenant, cela devient vraiment un problème.

Giulia est un être très évolué, je la sens comme une elfe ou une fée qui s'est aventurée dans l'incarnation. Elle est infiniment patiente et tolérante avec les humains, mais en même temps, elle peut être très exigeante avec ceux qui sont sur un chemin spirituel - comme si elle faisait une différence entre ceux qui sont juste ici sans intérêt spirituel et ceux qui sont en mouvement vers un but spirituel. Avec ceux-ci, elle est beaucoup plus dure. Son esprit est tout mouvement, tout vibration. Il n'y a pas d'immobilité en elle. Elle est très lumineuse et très belle. Son royaume, son essence est l'air - c'est une fée de l'air.

Elle dit qu'il y a beaucoup à faire ailleurs, et qu'elle va bientôt partir. "Mon vieux corps n'arrive plus à suivre ; je l'ai poussé pendant longtemps, mais il arrive à la limite". Questionnée si elle souffrait, elle a répondu : "Pas vraiment". Avant d'ajouter que quand la douleur devenait trop vive, elle devait rester complètement tranquille pour ne pas l'aggraver. "Cela demande toute mon énergie de dominer la douleur, et cela reste au-delà de mes forces ; je trouve que c'est une perte d'énergie." De plus en plus souvent, elle laisse le corps derrière pour fuir la douleur. "Par contre, ma cécité ne me dérange pas. Cela n'a pas d'importance, parce que je peux voir différemment."

Elle sent que la séparation être le corps et l'esprit sera difficile - en fait, les deux n'ont jamais été vraiment connectés. Elle a spécifiquement demandé de l'aide à ce propos, ayant besoin de quelque chose pour faciliter son départ du corps. Puis elle dit que "Lorsque l'heure sera venue, tout effort pour me retenir sera futile. Je sais que mes maîtres font tout pour ma santé, mais en même temps, ils me donnent du confort et je leur en suis reconnaissante. Mais je ne peux dorénavant plus contrôler la douleur.

Concernant notre déménagement dans le grand chalet trois semaines plus tard, Giulia dit que cela allait la fatiguer. Cet aspect actif de notre vie ne la concerne plus désormais. Elle subira les changements, mais ne participera pas activement.

Lorsque je m'intéressais à elle, je ressentais une énergie pure et cristalline ; mais lorsque mes questions s'orientaient sur son état physique, je ressentais une énergie comme de l'eau stagnante, de la confusion. Elle n'est pas intéressée par son corps et ne souhaite pas en parler. Quand je lui demandai si on pouvait l'aider à ce niveau, elle répondit "Non, vous ne pouvez pas remettre ce corps ensemble..." Vanna Maria lui donna des essences florales pour l'aider à rééquilibrer son corps et son esprit, et d'autres pour l'aider à préparer sa transition. Les essences florales ont eu un effet magnifique sur Giulia. Sa présence juvénile revient presque immédiatement, et pour les dernières trois semaines de sa vie terrestre, elle a été extrêmement bien, présente et heureuse.

Fin octobre, nous avons commencé à aménager le grand chalet et le 7 novembre, nous déménagions toutes nous affaires pour y passer la première nuit.

A cinq heures le matin suivant, Giulia fit une grave attaque cérébrale ; elle perdu tout sens d'orientation et de coordination, et son corps devint comme du pudding. Nous avons foncé chez le vétérinaire à Sion. Quand il a vu son état, il a dit qu'on ne pouvait plus rien faire, l'attaque ayant irrémédiablement détruit le cerveau moyen. Elle était déjà loin depuis le moment de l'attaque, alors la seule chose qui restait à faire était de donner la dernière piqûre à ce petit corps vide et cassé.

Giulia avait tenu sa promesse. Elle est partie comme elle l'avait annoncé, et nous a offert un dernier cadeau : le petit chalet était encore rempli de sa présence et pour plusieurs semaines, y pénétrer évoquait des souvenirs douloureux. Giulia a choisi de ne pas imprimer sa présence dans le grand chalet, laissant le lieu dans un état vierge pour le développement de nos nouveaux projets - dans lesquels elle n'avait plus sa place, en tous cas physiquement.

Le jour de son départ, nous avons informé très peu de gens, plongés dans notre chagrin. Mais le soir même, notre amie Juliette nous téléphona : lors d'une de ses sessions régulières où elle canalise des Etres de Lumière, une partie de la session avait été dédiée à Giulia. Voici le résumé de cette communication :

" Giulia est très présente autour de ses maîtres, elle ressent leur chagrin et s'imbibe de l'énergie du lieu et des montagnes. Elle n'a pas encore complètement réalisé ce qui s'est passé, et cherche à mieux comprendre. Elle se prépare à s'éveiller pleinement de l'autre côté, à retrouver son soi véritable. Elle se nourrit de l'énergie des corps subtils de ses maîtres, afin de se retrouver avant de poursuivre son chemin. Elle doit encore lever un léger voile et parvenir à l'éveil complet avant de pouvoir retrouver la pleine conscience. Ce processus de transition lui appartient complètement, même si l'amour de ses maîtres l'aide. Le chagrin de ses maîtres est compréhensible, mais dès que possible, il serait bon qu'ils fassent une petite cérémonie en son nom, en son honneur, au nom de sa lumière - un acte de gratitude. Giulia sera présente pour encore trois jours, puis elle continuera son voyage. Elle est emplie de gratitude pour tout ce qui a été vécu et partagé, pour tout l'amour qu'elle a reçu et parce qu'elle a toujours été considérée comme un être à part entière, parce qu'elle a été reconnue pour qui elle était vraiment. Elle n'oubliera jamais cette vie.

Giulia a une nature très joyeuse...Elle est comme un enfant, et a réussi à conserver cette nature d'enfant durant toute sa vie. Elle a encore cette nature actuellement.

Ses maîtres peuvent être totalement en paix. Nous dirions "Mission accomplie". Tant d'amour, de dévouement et de partage - ces qualités essentielles du coeur - ont été mises en pratique et expérimentées. C'est merveilleux. Informez ses maîtres que Giulia se présente actuellement dans un corps de lumière sans âge, et elle émane ces qualités de joie et de jeu. Telle est sa nature et telle elle restera."

Quelques jour après, Danielle était en train de méditer quand la présence de Giulia est arrivée, dans une éblouissante lumière. La première chose que Giulia lui a demandé, c'est : "As-tu vu la colonne de lumière que j'ai installé au-dessus des chalets ? Elle est faite d'or et de sang, parce que le sang est l'essence de la vie, et a pour but d'attirer les gens qui sont prêts à s'éveiller. Tu sais, je continuerai à veiller sur Barbara et Alain-Yan. Je suis maintenant dans une extase de bonheur. Dis leur que je ressens une infinie reconnaissance à leur égard, ils m'ont offert leur présence durant toute ma vie et m'ont appris à aimer et à partager, ils m'ont totalement comprise et m'ont considéré comme l'être que je suis réellement. Ils en seront bénis pour toujours." Elle a poursuivi avec un sourire malicieux : "Je vais recommencer de nouvelles études, et je vais changer de groupe d'âmes." Pour finir, elle a demandé à Danielle, qui ne connaissait pas les circonstances de son départ : "Dis leur que je regrette d'avoir du partir aussi brutalement, et de vous donner le spectacle d'un corps dans un si triste état. Je n'ai pas réussi à faire mieux. Remercie les encore infiniment."

Giulia a été incinérée. Lorsque le printemps arrivera, nous répandrons ses cendres dans l'air depuis le sommet de la montagne qu'elle aimait tellement.

Nous souhaitons encore remercier ici tous les amis pour l'amour qu'ils ont partagé avec elle, et parce qu'eux aussi ont su reconnaître ce grande âme, et finalement pour tous les merveilleux messages qu'ils nous ont envoyé après son départ.

Les dernières photos...

giulia9

giulia10

Et les derniers mots...

Chaque minute de sa vie, Giulia a su montrer ce qu'est l'amour inconditionnel. En toute situation, elle est habilement restée dans un état de gentilesse, de tendresse et de disponibilité intégrale.

Dans ses moments les plus douloureux, le simple fait de nous sentir autour ou d'entendre notre voix lui faisait secouer la queue de contentement. Ainsi, elle nous a appris qu'il est possible d'établir des relations d'amour et de tendresse avec tout ce qui vit ... Il nous reste encore du travail !

Elle a utilisé son caractère et sa volonté bien trempés pour nous montrer comment vivre sans jugements, laisser ses soucis personnels de côté pour rester disponible et respectueux des réalités des autres êtres alentour.

Nous souhaitons à chacune et chacun d'entre-vous de recevoir la grâce d'une rencontre aussi riche et transformatrice...

Alain-Yan et Barbara

giulia11

Animal communicators

GLOBAL VISIONNARY
Danielle Daoust
http://www.globalpsychics.com

Helen Gerber
Oberbottingenweg 41, 3019 Bern - Switzerland
Tel & fax : 41-31-926.17.09
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
She also gives animal communication courses. / Elle donne aussi des cours de communication avec les animaux.

Vanna Maria Tatti
Animal communicator - Tellington touch - Reiki
18 rue Albert Gos, 1206 Geneva - Switzerland
Tel. 41-22-347.51.96 - Mobile 41-79-417.55.92

Voir aussi un autre témoignage touchant sur un loup/husky :Timber