Si beaucoup d'artistes me touchent, aucun ne réussit à le faire comme Léonard Cohen. Dans toute sa discographie, aucun titre ne me laisse indifférent. Cet homme est un ange de passage sur Terre apporter du baume au coeur humain. Et ses oeuvres sont intemporelles.

En ces temps marqués par la violence et l'ignorance, le dernier morceau de son album Dear Heather, Villanelle For Our Time,  demande a être partagé, écouté, lu... J'ai trouvé une belle traduction en français de ce poème de Frank Scott (1943), si admirablement mis en musique par Cohen.

Enjoy!

Villanelle pour notre Temps

Par l’âpre introspection du cœur
Pressé par douleur et passion
Du bonheur soyons les auteurs

Voici le cœur de nos valeurs :
Le bien commun pour ambition
Par l’âpre introspection du cœur

Nous voulions tout vite, sans labeur
Allons : pensons et agissons
Du bonheur soyons les auteurs

Libérons-nous des liens mineurs
Qu’il n’y ait ni race ni religion
Par l’âpre introspection du cœur

Quittons la voie des prédateurs
Dont le profit est l’obsession
Du bonheur soyons les auteurs

Réformons arts et lois menteurs
Aux symboles des morts par millions
Par l’âpre introspection du cœur
Du bonheur soyons les auteurs

(Traduction - Adaptation : Polyphrène)